Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Premier Festival international du film documentaire : 11 documentaires en lice à Khouribga




Le premier Festival international du film documentaire de Khouribga (FIFDOK) se tiendra du 1er au 3 octobre prochain avec la participation d’une dizaine de pays avec 11 documentaires notamment de la Palestine, invitée d’honneur de cette édition.
Les 11 films en lice, d’une durée de 17 à 53 minutes, ont été choisis parmi 28 films des différentes régions du monde. Ces films ont été sélectionnés selon la qualité technique du son et de l’image en plus de la pertinence du thème traité, a indiqué les organisateurs lors d’une conférence de presse tenue jeudi soir.
Placé sous le signe “Le film documentaire au service du développement”, le festival verra la participation de plusieurs pays dont l’Arabie Saoudite, l’Egypte, le Liban, la Syrie, l’Algérie, la France, la Belgique, la Mauritanie en plus du Maroc, pays hôte.
Pour ce qui est de la compétition officielle, le jury sera présidé par le réalisateur Mohamed Belhaj (Qatar), la réalisatrice et critique Hala Fouad El Maoui (Egypte), le scénariste turc Yakebsan Irdan, le réalisateur Ez-arab Al Aloui Lamharzi et le musicologue Abdeslam Alkhaloufi (Maroc).
Pour le prix de la critique, le jury comprend le critique et directeur du Festival national des amateurs, Damir Yacouti, la réalisatrice et comédienne Bouchra Ijourk, le romancier et ancien président du ciné-club de Beni Mellal Abdelkrim Jouiti.
Au programme de cette manifestation cinématographique, issue du Festival du cinéma africain de Khouribga, figure une conférence centrale sur “Le film documentaire et la mondialisation” animée par plusieurs intellectuels et critiques cinéma.
Les intervenants ont indiqué que l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a soutenu cette manifestation culturelle avec une enveloppe de 150.000 dirhams et le Centre cinématographique marocain (CCM) avec une aide de 20.000 dirhams en plus d’aides financières et logistiques des partenaires notamment le conseil municipal.
En marge de ce festival, des hommages seront rendus à Mustapha Benmbarek Marjan, Bari Mohammed Atiq, deux des acteurs du 7ème art ainsi que l’organisation d’une caravane cinématographique en plus de documentaires qui seront projetés dans des espaces publics.
Le festival dont l’affiche a été choisi parmi une vingtaine réalisée par des artistes du Maroc et de l’étranger, a nécessité une enveloppe de 300.000 DH.


L
Mercredi 30 Septembre 2009

Lu 200 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs