Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pouvoirs, contre-pouvoirs et démocratie à la lumière du Printemps arabe

Tenue d’un colloque international à Marrakech




Pouvoirs, contre-pouvoirs et démocratie à la lumière du Printemps arabe
Le Groupement de recherche sur espace et territoire (G.R.E.T) et la Chaire Unesco des droits de l'Homme, organisent, les 24 et 25 avril prochain, un colloque international sur le thème « Pouvoirs et contre-pouvoirs, quelle démocratie pour quels droits humains? », une tribune de haut niveau pour débattre du Printemps arabe, des mouvements de contestation sociale et de la nécessité d'une gestion intelligente des transitions démocratiques.  Le choix du thème de cette manifestation, organisée en collaboration avec la Fondation Hanns Seidel, s'impose de lui-même dans cette conjoncture de crise, de révolutions, de contre-révolutions, de déstructurations et de déstabilisations tous azimuts générées par les ''Printemps arabes'' et les mouvements d'indignation enregistrés dans plusieurs régions du monde (Moyen-Orient, Europe, Asie, Amérique, Afrique), explique Ali Sedjari, président du GRET et titulaire de la Chaire Unesco des droits de l'Homme. Depuis 2008, le monde est en ébullition. Les crises et les risques se suivent et se succèdent à un rythme soutenu, mettant en cause les formes traditionnelles de gestion du pouvoir et affectant sérieusement la stabilité sociale, indique-t-il dans l'argumentaire de ce colloque.
       «Les peuples sont sortis dans la rue pour imposer une nouvelle géopolitique, faite de démocratie, de valeurs et de respect des droits humains. Les mouvements d'indignation qui se sont exprimés de manière violente ici et là, ont mis à mal la politique. Les fondements traditionnels de légitimation du pouvoir et de représentation politique sont désavoués. Les réseaux sociaux (Facebook, Tweeter, Youtube) sont devenus les vecteurs privilégiés de la mobilisation politique et sociale mettant en disgrâce les structures politiques traditionnelles (partis politiques, syndicats, pouvoirs constitués) qui se sont révélées dépassées et contreproductives », souligne l'argumentaire.
 Les évènements des deux dernières années ont montré, avec l'irruption des jeunes dans l'espace public, et l'apparition des «masses mobilisées» comme nouveaux acteurs dans les champs politiques, la nécessité de repenser les modes de gestion du pouvoir, estime l'initiateur du colloque. Et de poursuivre que «la distance entre le monde politique et la société s'accroît de jour en jour. L'écart se creuse aussi entre les vieilles gardes et les nouvelles gardes, entre les jeunes et les moins jeunes, entre les laïcs et les islamistes, entre les libéraux et les conservateurs, entre les droites et les gauches, entre les modernistes et les populistes».
   Pour sortir de cet enlisement, pouvoirs et contrepouvoirs, qui sont en train de s'agrandir et de se structurer avec une capacité d'influence très forte, sont condamnés à trouver des compromis, à redonner confiance et espoir, c'est-à-dire à dépasser la crise systémique actuelle dont on sait qu'elle conduit droit au mur, souligne l'auteur de l'argumentaire, relevant l'urgence d'amorcer un processus de renouvellement démocratique par la mise en place d'une nouvelle forme de gouvernance où les droits et les libertés seront protégés et assurés. 
    Un travail minutieux doit être élaboré sur les nouveaux équilibres, les nouvelles règles du jeu, les formes d'une coopération féconde à construire entre les différents pouvoirs et les moyens appropriés pour renforcer la capacité de résilience de l'ensemble des structures de pouvoirs en vue de parvenir à une meilleure stabilité sociale et politique, souligne-t-il dans le préambule qui livre l'intérêt des débats de cette rencontre internationale.

MAP
Lundi 30 Décembre 2013

Lu 289 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs