Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pourquoi une petite ville du Tennessee a l’Internet le plus rapide du monde




Pourquoi une petite ville du Tennessee  a l’Internet le plus rapide du monde
Le Tennessee, un des Etats américains les plus pauvres, est plus connu pour la country music et l’obésité que pour l’innovation technologique.
Pourtant, c’est dans la ville de Chattanooga, proche de la frontière avec la Géorgie, que l’on trouve l’Internet le plus rapide du monde, avec la même vitesse que celui de Corée du Sud. A un gigabit par seconde (pour 54 euros par mois), ce méga haut débit est environ cinquante fois plus rapide que la moyenne. Pour télécharger un film de deux heures à Chattanooga, il vous faudra 33 secondes, contre 25 minutes avec l’Internet haut débit habituel.  Dans la grande majorité des cas, pour avoir une connexion Internet aux Etats-Unis, il faut passer par un fournisseur d’accès, c'est-à-dire une compagnie de câble comme Comcast ou Time Warner. Google Fiber vient aussi de créer plusieurs réseaux de fibre optique ultra-rapides, notamment à Kansas City où, selon le New York Times, on peut maintenant télécharger 612 photos de chatons en une seconde (au lieu de deux minutes et demie ailleurs).  Mais la ville de Chattanooga a choisi une autre voie, celle de l’Internet public. En 2010, la compagnie électrique municipale EPB a obtenu des fonds fédéraux (liés à la relance post-récession) pour construire son propre réseau de fibre optique. Ce réseau de distribution d’électricité intelligent (smart grid) a également permis de réduire les coupures de courant. Les compagnies de câble ont d'ailleurs fait plusieurs procès à la ville pour tenter de stopper ce projet qui leur faisait concurrence. Ces infrastructures modernes –ainsi que des financements offerts pour les start-ups– ont permis d’attirer plusieurs entreprises dans cette ville de 170.000 habitants. Un article du Guardian rapporte qu’un grand magasin qui avait fermé dans les années 1990 a été transformé en incubateur pour une douzaine de start-ups. Parmi elles, QuickCue, un système de gestion des réservations de restaurant, vient d’être racheté pour 11,5 millions de dollars par le site OpenTable. Pour le maire, Andy Berke, le modèle doit être étendu ailleurs dans le pays pour être vraiment efficace. En effet, des chercheurs médicaux utilisent actuellement l’Internet de Chattanooga pour construire des modèles d’anévrismes en 3D afin d’aider les chirurgiens à préparer leurs opérations. Mais transmettre ces informations en dehors de la ville pour un diagnostic rapide est compliqué en l’état actuel des réseaux. 

Slate.fr
Mardi 9 Septembre 2014

Lu 593 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs