Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pourquoi si peu de morts sur les routes suédoises




Pourquoi si peu de morts sur les routes suédoises
L'an dernier, 264 personnes sont mortes à *la suite d'un accident de la route en Suède, un record. La Suède est ainsi le pays au monde où les routes sont les plus sûres avec 3 morts pour 100 000 habitants par an à comparer à 5,5 morts en moyenne dans l'Union européenne, 11,4 morts aux Etats-Unis et 40 en République Dominicaine, le pays où les routes sont les plus dangereuses.
Quelle est la recette suédoise qui a permis depuis les années 1970 et pendant que la circulation et le nombre de kilomètres parcourus doublaient de réduire de 4/5ème le nombre de morts sur les routes?
Après avoir atteint des sommets de mortalité routière dans les années 1970, tous les pays développés ont réussi à réduire dans des proportions importantes le nombre d'accidents, de blessés et de morts sur leurs routes en dépit d'une augmentation du nombre de véhicules et des kilomètres parcourus. Cela tient à la fois à des éléments techniques, culturels et psychologiques et pas à la seule efficacité de la répression et des radars, même s'ils ont évidemment joué un rôle.
L'amélioration continue depuis trente ans de la tenue de route des véhicules, de leur sécurité active (en mouvement) et passive (résistance aux chocs), du freinage, des pneumatiques, de l'éclairage, des technologies de sécurité (airbags, ABS, contrôles de trajectoire...), des infrastructures routières et notamment des revêtements et de la signalisation, la maturité plus grande des conducteurs et un meilleur respect des règles de circulation et enfin l'efficacité de la médecine d'urgence sont l'ensemble des facteurs qui ont réduit le nombre d'accidents et leurs conséquences.
La Suède est le meilleur élève de la classe notamment parce que son Parlement s’est donné dès 1997 un nouvel objectif, fixé par une loi, celui de totalement éliminer les morts et les blessés sur la route. Et le pays a fortement investi dans l’aménagement des infrastructures routières et dans une lutte impitoyable contre l’alcool au volant. Une stratégie bien plus sophistiquée que la seule stigmatisation de la vitesse que l’on connaît en France.
Ainsi, la Suède a multiplié les barrières qui séparent les voies et les pistes cyclables des routes empruntées par les automobiles. Plus de 12.000 zones protégées comprenant des ponts et des signalements renforcés permettant aux piétons de traverser les routes ont été installées.
La Suède peut-elle atteindre son objectif de zéro mort sur les routes? Pour y parvenir, il faut encore maintenant éliminer les erreurs humaines au volant... quitte à se passer des conducteurs. Le constructeur suédois Volvo a lancé un programme de véhicules autonomes sans conducteurs en partenariat avec le ministère des Transports. La machine ne se trompe pas, ne se fatigue pas et n’est pas distraite… C'est peut-être le seul moyen de ne plus avoir d'accidents. 

Slate.fr
Jeudi 13 Mars 2014

Lu 600 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs