Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pourquoi on renverse toujours son café en marchant




Faites-vous partie de ces gens qui, au petit matin, marchent difficilement vers leur lieu de travail, les yeux rivés sur la tasse de café en carton qu'ils tiennent à bout de bras dans l'espoir de ne pas en mettre partout? Sinon, avouez, vous vous êtes déjà au moins une fois dans votre vie moqué d'un de ces pauvres bougres à la démarche étrange et qui, fatalement, se renverse du café dessus (ou par terre).
C'est normal, répondent Rouslan Krechetnikov et Hans Mayer, deux scientifiques de l'Université de Californie, à Santa Barbara. En étudiant le sujet de près, ces chercheurs se sont rendu compte que la démarche humaine a presque la fréquence parfaite pour faire osciller le liquide présent dans une tasse. La moindre irrégularité dans le rythme de marche d'une personne peut amplifier ces oscillations, augmentant ainsi le risque de faire déborder son café, explique Science Now.
Et ces irrégularités de démarche (accélérer ou ralentir, trébucher) se retrouvent facilement dans les trajets matinaux de ceux qui n'ont pas encore eu leur dose de caféine et doivent négocier les obstacles du mobilier urbain, note Discovery News.
Mais les chercheurs ne nous abandonnent pas comme ça à notre triste sort: en comprenant pourquoi on faisait déborder notre café en marchant, ils ont en même temps trouvé des trucs et astuces pour réduire les risques de taches intempestives:
1) Marcher lentement. C'est-à-dire ne pas céder à la tentation de croire que plus vite on sera arrivé, moins le café aura eu de temps pour déborder. Plus vite on marche, plus on se rapproche de la fréquence exacte dont a besoin le café pour se répandre.
2) Accélérer graduellement. Si on se met à aller plus vite d'un coup, une grosse vague de café se forme, et elle ira se répandre par terre en seulement quelques pas.
3) Ne pas trop remplir sa tasse (ou boire une partie du café avant de commencer à marcher), il faut qu'il y ait un espace d'environ 1/8e du diamètre de la tasse d'après Science Now (bon courage pour les calculs de bon matin).
4) Regarder sa tasse. Les chercheurs, qui ont observé dans leur laboratoire des cobayes marcher avec leur café, se sont rendu compte que quand on regarde notre verre en plastique ou en carton, le nombre de pas avant que le café déborde est plus élevé que quand on regarde ailleurs. C'est le meilleur truc pour ne rien renverser, sans doute parce qu'on marche également plus lentement quand on regarde sa tasse.A quoi va servir cette étude, à part à faciliter la vie de ceux qui n'avaient pas empiriquement découvert ces techniques? Peut-être pas à grand-chose, répond Andrzej Herczynski, un physicien de Boston College, mais «elle semble au moins destinée pour les Prix Ig Nobel». Ces prix récompensent chaque année, juste avant l'annonce des lauréats du Nobel, les meilleures études qui font rire, puis réfléchir.

Slate.fr
Lundi 21 Mai 2012

Lu 279 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs