Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pourquoi les explorateurs des fonds marins portent-ils des bonnets?




Pourquoi les explorateurs des fonds marins portent-ils des bonnets?
Le réalisateur James Cameron a réussi à descendre à 11.000 mètres de profondeur pour atteindre le point le plus profond des océans; à l'issue de l’expédition, on a pu le voir sortant de son sous-marin avec un bonnet sur la tête. Le bonnet rouge du commandant Cousteau était un signe distinctif de sa tenue, repris par Bill Murray et son équipe dans le film La Vie aquatique. Pourquoi les explorateurs des fonds marins se couvrent-ils la tête?
A cause de la température quasi-glaciale des eaux profondes. La température au fond de l'océan est généralement autour de 2 degrés Celsius, et la plupart des sous-marins ne sont pas équipés de climatiseur.
Les explorateurs emportent des bonnets, des gants, de longues combinaisons et d'autres vêtements chauds qu'ils mettent au fur et à mesure qu'ils descendent et que la température chute. Les chaussettes et bonnets sont particulièrement importants, car il fait plus froid au sol et au plafond. Pour éviter tout incendie d'origine électrique, les explorateurs des fonds marins privilégient les fibres naturelles, comme le coton et surtout la laine, qui est ignifuge, aux matières synthétiques.
Les plongeurs en eaux profondes ont pris l'habitude de se couvrir la tête bien avant les aventures du commandant Cousteau. Ce dernier s'est sûrement inspiré du style des plongeurs équipés de casques –ces explorateurs du 19ème siècle qui portaient d'énormes scaphandres en cuivre–, qui ont plébiscité les bonnets rouges pendant des décennies. Le personnage de Steve Zissou dans La Vie aquatique porte le même bonnet rouge en hommage à Jean-Jacques Cousteau.
Mises à part les températures extrêmes, plonger dans un sous-marin ressemble beaucoup à un vol d'avion, sauf que la pression y est beaucoup plus forte. Afin de résister à la pression incroyable des eaux profondes, les sous-marins doivent être compacts et ont souvent des cabines de forme sphérique.
Se changer est compliqué car il y a rarement assez d'espace pour tenir debout. Aller aux toilettes, où l'on dispose de peu d'intimité, est particulièrement compliqué pour les femmes explorateurs, qui doivent davantage se contorsionner que les hommes pour utiliser les récipients destinés à recueillir l'urine.
Si les plongeurs évitent parfois de boire pour retarder le moment d'aller aux toilettes, ils doivent également veiller à ne pas se déshydrater. Pour les longues plongées, l'air peut être recyclé grâce à des absorbeurs de dioxyde de carbone et des générateurs d'oxygène (les scientifiques ont tenté de développer un fluide respiratoire, dispositif utilisé dans le thriller en eau profonde Abyss de James Cameron. Comme dans le film, les rongeurs sont parvenus à respirer le liquide, mais son utilisation par les plongeurs reste hypothétique).

Slate.fr
Mercredi 11 Avril 2012

Lu 820 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs