Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pourquoi je suis Charlie et je suis pour l’apaisement




Pourquoi je suis Charlie et je suis pour l’apaisement
Je suis français, je crois en la liberté d’expression de préférence en liberté absolue. Je la conçois comme une valeur sociale qui doit être réconciliée avec d’autres normes essentielles dans la vie en société, telles que la tolérance, le respect mais aussi l’émancipation de l’Homme.
Des faiseurs d’opinion, suivis par un nombre croissant de citoyens, exigent des musulmans qu’ils se démarquent de cet « islamisme radical » et de s’excuser des actes commis au nom de la religion musulmane. D’une autre manière, il est demandé aux musulmans plus de tolérance et de respect.
Néanmoins, en tant qu’Occidentaux, nous devons collectivement apprendre à les respecter nous-mêmes, à les protéger comme notre République protège ses citoyens – un apprentissage qui, visiblement, prendra beaucoup de temps.
D’un autre côté, je me suis totalement engagé – depuis maintenant près de quatre décennies – dans la promotion des libertés fondamentales en tant que vecteur de changement social.
Ainsi, il va sans dire que je regrette profondément et que je condamne totalement les attentats barbares perpétrés à Charlie Hebdo, ainsi qu’à Montrouge et à l’hyper cacher. Et je clamerai que « Je suis Charlie », et je l’affirme catégoriquement, Charlie Hebdo est un outil d’expression dont je ne partage pas la ligne éditoriale mais dont je défends la fonction ! Bien entendu, nous ne pouvons pas mettre au même niveau ces attentats atroces et les caricatures irresponsables de ce journal, que le Président Chirac avait d’ailleurs critiquées en 2006 comme étant des « provocations manifestes ».
Publiées dans le contexte de l’après-11-Septembre et du « Choc des civilisations », la surenchère médiatique qu’elles ont alimentée ne peut que favoriser la radicalisation– comme bien d’autres scandales inutiles et récurrents autour de l’islam–, alors que l’on a cruellement besoin d’apaisement. D’autant plus que la France et les pays occidentaux, et pas seulement Charlie Hebdo, ont beaucoup à se faire pardonner envers les populations musulmanes : massacres de Sétif, Guelma et Kherrata, coup d’État de la CIA en Iran, guerre d’Algérie, massacre du 17 octobre 1961 à Paris, soutien des dictatures égyptienne, pakistanaise, qatarie, saoudiennes (etc.), guerres d’Irak, d’Afghanistan et de Libye, déstabilisation de la Syrie, guerre économique contre l’Iran, islamophobie surmédiatisée depuis le 11-Septembre, tortures de masse dans les prisons secrètes de l’US Navy, de la CIA et de certains pays alliés, kidnappings illégaux et détentions arbitraires, profanations du Coran par des extrémistes et la mère de toutes nos causes à défendre : la question palestinienne !
Mais je ne peux me taire devant une telle barbarie. Je ne me tairai pas, car je ne peux pas regarder l’avenir avec uniquement les yeux du passé. L’histoire est une succession de séquences. Les unes n’effacent pas les autres mais parfois leur offrent des opportunités et des issues. Sinon, comment ne pas saluer les mains serrées entre les vainqueurs et les vaincus de la Deuxième Guerre mondiale, de la guerre d’Algérie, du Vietnam, entre Rabin et Arafat et pour aller plus loin dans les références islamiques : les accords de paix d’Al Houdaybia (Solh Al Houdaybiya) ?
Oui, je suis Charlie parce que ceux qui de respectables théologiens d’Al Azhar ou d’ailleurs ont montré l’exemple en conseillant aux croyants d’apaiser et de ne pas se fier à la forme.
Oui, je suis Charlie car je préfère dénoncer une attaque contre un organe de presse que de m’associer à des slogans commandités par ceux de ces régimes qui violent les libertés de base à longueur d’année, sans que cela les gêne.
Oui, je suis Charlie car je crois que ni le texte du Coran, ni ses préceptes ne sont opposés à ces libertés! L’exemple des Versets sataniques de Salman Rushdie, nettement plus soft de ce dit Moudaffar Annouab, protégé du régime sanguinaire des Assad, montre qu’une partie des musulmans a cédé aux exigences des intégristes.
Certes, entre la provocation et l’apaisement, je choisirai l’apaisement. Car certains abus récurrents de la liberté d’expression peuvent exacerber un climat de tension conduisant à l’instabilité, à la haine. Je suis résolument dans le combat contre l’islamophobie. Car si nous ne combattons pas sans relâche le péril islamophobe, les conséquences de son développement risquent d’écourter bien d’autres vies. Il en va de même pour la lutte contre l’antisémitisme, un fléau qui perdure et qui – dans les années 1930 – s’est progressivement banalisé jusqu’à engendrer le meurtre de millions d’innocents. Ne l’oublions jamais !
Je suis conscient que dans notre monde post-11-Septembre, Charlie Hebdo est l’un des symptômes d’un autre excès collectif, enraciné dans des comportements sociaux de provocation permanente envers l’ordre établi parmi lequel les populations arabo-musulmanes. Je me réjouis des manifestations historiques du 11-janvier, et de ces millions de citoyens marchant pacifiquement contre le terrorisme et pour la liberté. Cela dit, dans un contexte de tensions exacerbées, ne pas oublier de se mobiliser également en faveur des populations menacées par une islamophobie insidieuse et médiatiquement omniprésente, qui se généralise dangereusement depuis un funeste matin de septembre 2001.
Ne tombons pas dans le piège mortifère du « Choc des civilisations ».

Par Mohamed Bentahar - Consultant
Mercredi 21 Janvier 2015

Lu 1023 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs