Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour venir en aide aux populations de la corne d’Afrique : Le PAM intensifie ses opérations




Pour venir en aide aux populations de la corne d’Afrique : Le PAM intensifie ses opérations
Les organisations humanitaires ont intensifié lundi leurs opérations --pont aérien sur Mogadiscio, vaccinations dans le plus grand camp de réfugiés au monde au Kenya-- contre les effets de la sécheresse qui touche des millions de personnes dans la Corne de l'Afrique.
 
Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies a acheminé un nouvel avion chargé de 10 tonnes de suppléments nutritionnels pour les enfants dans la capitale somalienne et accélérait le rythme de ses distributions de nourriture à Dollow dans le sud, près de la frontière kényane.
«Un avion est arrivé aujourd'hui (lundi, à Mogadiscio), le sixième depuis le début du pont aérien mercredi (27 juillet). Le pont aérien est en cours et va se poursuivre», a déclaré à l'AFP un porte-parole du PAM, David Orr, depuis Mogadiscio.
«Cela porte à 80 tonnes le total de suppléments nutritionnels acheminés à Mogadiscio pour les enfants malnutris», a-t-il précisé.
Cette aide, qui couvre les besoins de 80.000 enfants pour un mois, est ensuite distribuée par des ONG locales, partenaires du PAM, selon M. Orr.
La sécheresse en Afrique de l'Est menace environ 12 millions de personnes, selon les Nations unies. La situation est particulièrement critique en Somalie, où l'ONU a décrété formellement en état de famine deux provinces du sud, contrôlées par les insurgés islamistes radicaux shebab. L'ONU craint que cette famine ne s'étende d'ici un à deux mois à tout le sud somalien.
La situation en Somalie est aggravée par l'insurrection armée affiliée à Al-Qaïda qui complique l'acheminement de l'aide humanitaire et a provoqué la fuite de dizaines de milliers de réfugiés dans des camps surpeuplés en Ethiopie et au Kenya.
«Le PAM a également ouvert un pont aérien vers Dollow dans le sud somalien, pour y distribuer des biscuits énergétiques et d'autres aliments d'urgence», a ajouté M. Orr.
«Nous poursuivons également l'envoi de plus grandes quantités de nourriture par la mer vers Mogadiscio mais cela prend plus de temps», a-t-il rappelé.
Dans le même temps, l'agence de l'ONU pour l'enfance, l'Unicef, a lancé une vaste campagne de vaccination contre la poliomyélite et la rougeole dans le plus grand camp de réfugiés du monde, Dadaab, qui abrite dans des conditions très difficiles quelque 380.000 réfugiés somaliens dans l'est du Kenya.
«Nos équipes vont de tente en tente pour s'assurer que tous les enfants âgés de six mois à cinq ans soient vaccinés», a déclaré sur place à l'AFP Melissa Corkum, une porte-parole de l'Unicef, précisant que cette campagne devait s'étendre sur cinq jours.
«Il y a des cas de rougeole dans le camp car les enfants viennent de Somalie où le taux d'immunisation est très faible», a-t-elle poursuivi.
«La vie est tellement difficile ici. Nous recevons bien une aide médicale mais la nourriture n'est pas suffisante», témoignait pour sa part Hawo Hassan Ali, une jeune mère de famille portant dans ses bras sa petite fille de sept mois, tout juste vaccinée.
Côté éthiopien, dans les camps de réfugiés installés à la frontière avec la Somalie dans la région de Dolo Ado, le rythme quotidien des nouveaux arrivants diminuait, avec en moyenne 240 nouveaux réfugiés ces derniers jours contre 2.000 ces dernières semaines.
Le taux de malnutrition aiguë y demeurait toutefois alarmant, touchant plus de 50% des enfants âgés de moins de cinq ans.
Un quatrième camp de réfugiés doit être ouvert dans cette région cette semaine, d'une capacité de 40.000 places, selon les agences humanitaires de l'ONU sur place interrogées par l'AFP depuis Addis Abeba. 

AFP
Mardi 2 Août 2011

Lu 359 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs