Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour venir en aide à la Grèce : Des créanciers privés se réunissent à Rome




Une nouvelle réunion entre des créanciers privés et des responsables européens se tenait jeudi matin à Rome pour discuter de la participation du privé au nouveau plan de soutien à la Grèce.
Le Trésor italien a précisé que cette réunion était 'organisée en collaboration avec l'Institut de la finance internationale [IIF]' et le lobby bancaire mondial. Elle 'est présidée par Vittorio Grilli', président du comité économique et financier européen et directeur général du Trésor italien, qui avait déjà rencontré les créanciers privés le 27 juin à Rome.
Des banques et des compagnies d'assurance internationales, des représentants de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du gouvernement grec participent à cette rencontre, qui s'inscrit dans le cadre d'une série de discussions pour régler les modalités de la participation du secteur privé et n'aboutira pas à une décision.
Mercredi, des créanciers privés de la Grèce s'étaient réunis à Paris, sous l'égide de l'IIF, sans que les discussions mènent à des avancées majeures.
 La France a souhaité la poursuite de l'effort de régulation des agences de notation, dont les interventions sur la Grèce, le Portugal et l'Irlande sont vivement critiquées par l'Union européenne.
«La France considère que l'effort de régulation des agences de notation, qui a démarré en 2008, doit se poursuivre et c'est dans cette direction que nous allons oeuvrer», a déclaré la porte-parole du gouvernement français, Valérie Pécresse.
La Commission européenne a vivement critiqué mercredi la décision de Moody's de placer la dette portugaise dans la catégorie spéculative et prévenu qu'elle allait sévir contre les agences de notation.
Le président de la Commission, José Manuel Barroso, a accusé Moody's, Standard & Poor's et Fitch d'encourager la spéculation au sein de la zone euro.
Lors du compte rendu du conseil des ministres français, Valérie Pécresse, qui est également ministre du Budget, a indirectement critiqué Moody's, sans citer son nom.
«Le gouvernement portugais a pris des mesures extrêmement courageuses de redressement», a-t-elle dit. «Il faut surtout laisser le Portugal travailler et ne pas porter des jugements hâtifs sur la situation portugaise qui risqueraient de compromettre ce plan de redressement.» Interrogée sur les discussions en cours sur la participation du secteur privé au plan de sauvetage financier de la Grèce, Valérie Pécresse s'en est tenue à des généralités et a refusé de commenter les plans actuellement sur la table.
«Cette participation ne doit provoquer ni défaut ni événement de crédit et doit prendre la forme d'un rollover sur les expositions», a-t-elle dit. «C'est dans ce cadre que nous travaillons aujourd'hui avec nos partenaires.» «Il y a une proposition française, il y a une proposition allemande. Nous travaillons ensemble sur ces propositions», a ajouté Valérie Pécresse.
Le déblocage le week-end dernier d'une partie de la cinquième tranche du plan d'aide à la Grèce a offert un répit aux autorités européennes et aux créanciers privés, qui ont jusqu'à septembre pour aboutir à une solution technique.
Le ministre des finances allemand, Wolfgang Schäuble, a reconnu mercredi le manque de progrès 'sur la question d'une contribution quantifiable et significative du secteur privé' et a remis sur la table l'idée d'un rééchelonnement de la dette grecque qui verrait les créanciers échanger leurs titres contre d'autres de maturité plus longue.

AFP et REUTERS
Vendredi 8 Juillet 2011

Lu 166 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs