Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour une opérationnalisation réussie du Fonds Africa50




Pour une  opérationnalisation  réussie du Fonds Africa50
Le Maroc s'engage à prendre toutes les mesures et dispositions nécessaires, en vue de la mise en place et de  l'opérationnalisation du Fonds Africa50 dans des conditions optimales, afin d'assurer son succès et son rayonnement, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre de l'Economie et des finances, Mohamed Boussaid. 
"Le Maroc compte, au-delà de l'aspect hébergement, jouer un rôle important pour assurer le bon démarrage et l'opérationnalisation réussie du fonds Africa50", a assuré M.  Boussaid lors d'une réunion avec une mission de la  direction de la Banque africaine de développement (BAD), qui est en visite au Royaume pour annoncer l'accomplissement des formalités relatives à la constitution juridique du Fonds et à l'établissement de son siège social à "Casa Finance City" (CFC). 
Dans ce cadre, le ministre s'est félicité de la décision prise par la BAD de retenir le Maroc et en particulier CFC pour héberger ce Fonds, au terme d'une évaluation rigoureuse des offres présentées par neuf pays africains membres de la BAD.  La domiciliation du Fonds Africa50 au Maroc vient consacrer l'attractivité et la réussite de la place de CFC en tant que centre financier régional et international, devant jouer un rôle clé dans l'intégration financière et le développement économique et social du continent, a-t-il assuré. 
"Le grand challenge devant le fonds est d'intéresser les institutions internationales, non régionales, à lever la somme nécessaire pour la capitalisation initiale cible du Fonds qui s'élève à 3 milliards de dollars, et qui sera portée à long terme à 10 milliards de dollars", a estimé le ministre. Pour sa part, le vice-président de la BAD chargé des finances, Charles Boamah, a salué le rôle majeur qu'a joué le Maroc dans l'implantation du Fonds à CFC, en facilitant les procédures et en offrant toutes les conditions nécessaires pour son installation, précisant que la phase suivante consiste à effectuer des visites aux pays africains pour la levée de 3 milliards de dollars.  

Mercredi 3 Septembre 2014

Lu 867 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs