Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour une nouvelle Séville : Un documentaire sur l'identité des "Juifs-arabes" projeté à Essaouira




"Pour une nouvelle Séville", un documentaire sur l'identité des "Juifs-arabes" a été projeté jeudi soir, à la Place Menzeh à Essaouira devant une foule nombreuse composée de touristes et d'habitants de la Cité des alizés.
 Ce film réalisé par Kathy Wazana s'intéresse à l'exode forcé des juifs marocains vers Israël, à l'impact qu'il a eu sur ceux qui sont partis, ceux qui sont restés et la terre ancestrale qu'ils ont abandonnée. L'œuvre explore la double identité du Juif-Arabe.
 Les protagonistes interviewés ressassent leurs souvenirs d'un passé glorieux au Maroc et montrent comment les habitants locaux s'opposaient à ce départ.
 Tourné au Maroc et en Israël, cette production maroco-canadienne est en partie une enquête sur l'exode qui a vidé le Maroc de sa population juive, et un essai poétique et musical sur la perte et la nostalgie, sur l'espoir et des possibilités de coexistence.
 Le film expose la dépossession subie par les juifs arrachés à leurs terres ancestrales pour aider à construire un Etat juif à condition qu'ils soient prêts à se dépouiller de leur identité arabe.
 "Pour une nouvelle Séville" montre aussi comment une nouvelle génération d'artistes et d'intellectuels israéliens commencent à revendiquer leur arabité à travers la musique, la culture, les arts, la cuisine et l'habillement.
 Ce film a été inspiré par Essaouira, une ville dont je suis tombée amoureuse, a affirmé Kathy Wazana lors de la présentation de ce film.
Et d'ajouter que cette œuvre cinématographique constitue une lettre d'amour dans une ère marquée par la prolifération des foyers de tension.
 "Pour une nouvelle Séville" a obtenu plusieurs prix internationaux, dont le Prix ONF de la meilleure production indépendante, et a été sélectionné dans plusieurs festivals à Toronto, New Orléans, Los Angeles, Berkeley, de même qu'il a été projeté notamment au Festival des Musiques sacrées de Fès, au Festival national du film de Tanger et au Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan.
Cette projection-débat est organisée par l'Association Essaouira Mogador en partenariat avec le Centre cinématographique marocain (CCM), la province d'Essaouira et le Conseil provincial.
 

Samedi 5 Décembre 2015

Lu 647 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs