Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour une contribution plus poussée de la femme dans la régionalisation avancée




Pour une contribution plus poussée de la femme dans la régionalisation avancée
Les participants à un Iftar-débat sur la régionalisation avancée, organisé récemment à Rabat, ont affirmé que la femme marocaine, qui a fait preuve de grandes compétences dans plusieurs domaines, est appelée à plus d'initiatives pour contribuer à la réussite du projet de la régionalisation avancée.
Les participants à ce débat initié sous le thème "La régionalisation avancée: quel modèle pour une large participation des femmes dans la gestion de la chose régionale et locale"?, ont estimé que les femmes qui ont accédé avec mérite à de très hauts postes de responsabilité à caractère économique, politique et social, sont appelées à se préparer pour relever les défis de la mise en œuvre du projet de la régionalisation avancée.
S'exprimant lors de cette rencontre, initiée par du Réseau international de communication pour l'accès des femmes aux centres de prise de décision, la ministre déléguée chargée de l'Environnement, Mme Hakima El Haïte, également présidente fondatrice de ce réseau, a estimé que les femmes assument une lourde responsabilité relative à la participation active dans le cadre de la régionalisation avancée, rappelant à ce propos, certaines dispositions de la Constitution de 2011 qui a accordé une place de choix à la femme. La ministre a souligné que les régions ont effectivement besoin de la pleine adhésion de la femme au projet de la régionalisation, rappelant à ce niveau la volonté Royale relative à l'encouragement de la femme pour accéder aux plus hauts postes dans tous les domaines. De son côté, Abdelwahed Bougariane représentant de la Fondation Friedrich-Naumann pour la liberté a mis l'accent sur l'importance majeure que revêt le débat sur la régionalisation avancée, soulignant que la participation de la femme est essentielle, car il s'agit d'un projet lié à l'avenir du pays.
Pour sa part, Nazha Bouchareb présidente du Réseau international de communication pour l'accès des femmes aux centres de prise de décision a mis l'accent sur le rôle important que joue la femme dans la dynamisation du système de la régionalisation avancée.

Mercredi 16 Juillet 2014

Lu 683 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs