Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour salaires impayés : Ronaldinho pourra quitter Flamengo




Pour salaires impayés :  Ronaldinho pourra quitter Flamengo
La vedette brésilienne de Flamengo Ronaldinho pourrait quitter son club pour cause de salaires impayés d'un montant d'environ deux millions de dollars, a prévenu jeudi son frère et agent Roberto de Assis.
"Je souhaite parvenir à un accord et ensuite il pourra être aligné en Copa Libertadores. Mais je ne sais pas si cela arrivera", a-t-il expliqué au journal Extra, alors que Flamengo doit affronter le 25 janvier le Real Potosi (Bolivie) lors de la plus prestigieuse compétition sud-américaine de clubs.
Roberto de Assis a précisé au site internet spécialisé Globo Esporte qu'il avait "des propositions fermes en provenance d'Italie, d'Espagne et d'un championnat mineur" pour son frère, mais aussi une d'un club disputant la Copa Libertadores.
Les trois-quarts du salaire de Ronaldinho sont assurés par une entreprise de marketing, Traffic, qui a interrompu ses versements depuis cinq mois et a accumulé une dette de 3,7 millions de reales (2,05 millions de dollars, 1,60 million d'euros).
"Quelqu'un doit assumer cela, il faut qu'ils paient. Cela fait cinq mois qu'on attend. (...) Ils (Flamengo et Traffic) doivent trouver un accord mais cela me semble difficile. Cinq mois sont passés et il n'y a rien", a insisté l'agent.
La présidente de Flamengo, Patricia Amorim, s'était montrée optimiste récemment concernant ce dossier, affirmant que "les choses sont en train d'avancer".
Ronaldinho, 31 ans, était retourné au Brésil début 2011 dans l'espoir de retrouver une place en sélection, en vue du Mondial-2014 organisé dans son pays.

Libé
Samedi 14 Janvier 2012

Lu 288 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs