Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour répondre aux besoins financiers des opposants libyens : L’UE réclame le gel des fonds du régime




Les ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union européenne (UE) ont appelé, lundi à Luxembourg, au recours à des fonds gelés du régime de Mouammar Kadhafi pour répondre aux "besoins financiers urgents" des rebelles libyens et du Conseil national de transition."La mobilisation de ressources internationales, y compris quand c'est possible, le recours à des fonds libyens gelés (...) est décisive pour soutenir un processus de transition ouvert à tous dans le but de promouvoir la réconciliation nationale et de répondre aux aspirations démocratiques du peuple», ont précisé les ministres européens dans une déclaration adoptée à l'issue de leur réunion. Dans ce sens, ils ont également " reconnu les besoins financiers urgents du Conseil national de transition (CNT) en vue de servir le peuple libyen" et salué la mise en place d'un mécanisme financier temporaire dans ce but, et notamment les contributions de la France et de l'Italie. Dimanche, les rebelles libyens ont lancé un appel aux donateurs internationaux pour débloquer d'urgence les fonds promis début juin au cours d'une réunion du groupe de contact international sur la Libye.Selon le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, il y a eu des  "difficultés techniques"  pour mettre en place le mécanisme de financement. Cependant, les rebelles ont indiqué que ces mécanismes ont été mis en place et que les liquidités étaient maintenant attendues d'urgence. Le 9 juin dernier, les principales puissances mondiales avaient apporté un appui politique et financier à la rébellion libyenne en établissant le mécanisme lui permettant de recevoir des fonds.L'Italie a annoncé une aide directe de 300 à 400 millions d'euros aux rebelles, sous forme de prêts et de carburant, et le Koweït s'est engagé à verser immédiatement 124 millions d'euros.La France a de son côté indiqué qu'elle va débloquer environ 290 millions d'euros appartenant à la Banque centrale libyenne gelés dans le cadre des sanctions financières contre le régime de Kadhafi.

MAP
Mercredi 22 Juin 2011

Lu 102 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs