Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour regrouper les associations locales des zones oasiennes du Royaume : La Fédération des producteurs de dattes voit le jour




Une fédération nationale des producteurs des dattes a été créée, lundi à Erfoud, lors d'une assemblée générale ayant réuni les producteurs de dattes de toutes les zones oasiennes du Royaume.
L'assemblée générale à laquelle ont pris part des associations locales de production des dattes des régions du Souss-Massa-Drâa, de Meknès-Tafilalet, de l'Oriental et des provinces de Goulmim et Tata, a élu Mohamed Belhassan, président de la nouvelle fédération.
Au nombre de 24, le reste des membres du bureau de cette fédération élus lors de cette assemblée générale, représentent toutes les associations locales, provinciales et régionales des zones oasiennes.
Parmi les objectifs de cette nouvelle structure dont la création a été initiée par les Offices régionaux de mise en valeur agricole d'Ouarzazate et Tafilalet, il y a lieu de citer la coordination avec l'Agence de développement des zones oasiennes et de l'arbre de l'arganier.
La nouvelle fédération vise également à restructurer le secteur des dattes, l'amélioration de la productivité, la hausse de la production dans les zones oasiennes.
A rappeler que SM le Roi Mohammed VI avait donné le coup d'envoi en novembre 2009 à une campagne de plantation d'ici 2015 d'un million de palmiers dattiers dans les oasis de Tafilalet pour un coût de 1,25 milliard de dirhams.
Les effets bénéfiques de cette culture des palmiers dattiers se manifestent à plusieurs égards, notamment au niveau de la donne environnementale, dans la mesure où les palmeraies assument une mission majeure en matière de sauvegarde des équilibres environnementaux dans ces zones présahariennes.
Sur le plan agricole, les palmiers dattiers, arbres providentiels, contribuent grandement à assurer l'autonomie alimentaire pour les populations de la région, et l'approvisionnement des marchés locaux et nationaux en produits dattiers. Ce n'est pas tout, les palmeraies s'érigent en vergers vivriers permettant aux agriculteurs d’améliorer leurs revenus et d'assurer du forage à leurs bétails.  

MAP
Jeudi 8 Avril 2010

Lu 321 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs