Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour que la prise en charge de la douleur devienne une priorité sanitaire

Un impératif moral lié aux droits de l’Homme




Pour que la prise en charge de la douleur devienne une priorité sanitaire
«Malgré les efforts consentis au Maroc en matière de douleur et souffrance, les soins palliatifs  méritent  d’être davantage renforcés afin de mieux soutenir les patients et leurs familles confrontés à la gestion des  maladies graves et chroniques, en soulageant les douleurs et les symptômes, et en apportant un soutien spirituel et psychologique depuis le moment où le diagnostic est posé jusqu’à la fin de la vie. Car avant d’être une obligation éthique et déontologique, une telle approche multidisciplinaire est avant tout un impératif moral, directement lié aux droits de l’Homme». C’est ce qui ressort de l’intervention  du Professeur El Mati Nejmi, président de la Société marocaine des soins palliatifs et traitement de la douleur et membre du Board des directeurs de l’African Palliative Care Association (APCA), lors de la 4e Conférence  triennale de l’Association africaine des soins palliatifs. Cette rencontre  qui  s’est tenue récemment à Johannesburg  a de nouveau mis l’accent sur  l’urgente nécessité de promouvoir le traitement de la douleur et les soins palliatifs en Afrique tant par la formation des ressources humaines et l’accès aux médicaments que par la recherche scientifique et l’éducation des populations.
Pr Nejmi a par ailleurs estimé que face à la progression fulgurante des maladies transmissibles et non transmissibles, telles que le cancer, le sida, le diabète et les maladies neuro-dégénératives dans les toutes prochaines années,  au Maroc comme ailleurs, les instances gouvernementales - au même titre que la communauté médicale, paramédicale et la société civile - sont vivement appelées à réévaluer les priorités de santé. Des initiatives doivent être prises de façon urgente particulièrement au niveau du continent africain. En effet, d’après les estimations de l’OMS, et bien qu’il ne compte que 12% de la population mondiale, il enregistre 80% des patients cancéreux en phase avancée de la maladie et difficilement curables, 70% de malades atteints du sida et  1,2 million de personnes meurent chaque année de tuberculose.
 Pour les congressistes, le constat est surprenant en matière de douleur, souffrance et soins palliatifs. « Si les gouvernements et les bailleurs de fonds œuvrent en continu pour mettre au point des stratégies préventives, diagnostiques et thérapeutiques efficaces de lutte contre les maladies transmissibles et non transmissibles, paradoxalement ils oublient d’intégrer en tant que priorité sanitaire, l’amélioration de la prise en charge de la douleur et le développement de  l’accès aux soins palliatifs aux personnes souffrant de conditions limitant l’espérance de vie, dans leurs systèmes de soins de santé actuels », affirment à cette occasion les membres de l’APCA, une ONG active dans ce domaine depuis plus de 10 ans.
A cette problématique ont été en effet consacrés les travaux de la 1re session des Ministres de la Santé africains qui s’est tenue en marge de la 4e Conférence  triennale de l’Association africaine des soins palliatifs (APCA). Au terme de cette session, des recommandations ont été arrêtées par les participants. Elles incitent toutes à  l’amélioration du contrôle de la douleur et l’intégration des soins palliatifs dans les systèmes de santé des pays africains.

Nezha Mounir
Mardi 1 Octobre 2013

Lu 885 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs