Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour masquer son échec à l’ONU, le Polisario lâche ses sbires à Laâyoune

12 blessés dans les rangs des forces de l’ordre.




Pour masquer son échec à l’ONU, le Polisario lâche ses sbires à Laâyoune
La victoire diplomatique marocaine au Conseil de sécurité a non seulement provoqué l’ire du Polisario qui s’est dit «dépité et déçu» par la volte-face américaine concernant l’élargissement du mandat de la MINURSO, mais elle l’a poussé à bouger ses pions dans nos provinces sahariennes pour y créer le désordre. Ainsi les forces de sécurité ont été obligées d’intervenir, dans la soirée du vendredi 26 avril 2013, pour disperser un regroupement non autorisé de certains individus qui avaient bloqué la voie publique et usé de la force pour perturber la circulation.
Un communiqué de la wilaya de Laâyoune Boujdour-Sakia El-Hamra précise, à ce propos, que lors de cette intervention, les forces de sécurité ont subi des jets de pierre de la part d’individus qui se cachaient derrière les femmes et les enfants Résultat: plusieurs blessés plus ou moins graves dans les rangs de la police.
Un autre communiqué rendu public dans la soirée du samedi a fait état de 12 blessés dans les rangs des forces de l’ordre. Des membres d’Amnesty International, présents sur place, ont déclaré avoir recensé une trentaine de blessés dont ceux des forces de l’ordre.
Par ailleurs, de nombreux provocateurs, connus pour leurs idées séparatistes, se  sont attaqués aux policiers  après avoir échoué à bloquer la circulation dans les avenues de Smara, Al-Qods et Mezouar  à Laâyoune, saisissant l’occasion des sorties des classes et de l’heure de pointe pour obliger les élèves des établissements scolaires à les suivre et à provoquer des troubles. Ce qui a amené les forces de l’ordre qui avaient observé un calme olympien, à intervenir pour maîtriser la situation.
Ces manifestations auront été orchestrées par la direction du Polisario qui, lors d’une réunion tenue après la prorogation par le Conseil de sécurité de l’ONU du mandat de  la MINURSO, sans modification de ses prérogatives, aurait promis de multiplier les accrochages avec les services de sécurité, à travers ses cellules dormantes à Laâyoune et dans les autres villes du Sahara.

Ahmadou El-Katab
Lundi 29 Avril 2013

Lu 1286 fois


1.Posté par Boumehdi le 30/04/2013 09:34
La relative victoire de notre diplomatie pour contrer une très grave immixtion de l'administration Obama dans notre souveraineté nationale séculaire sur notre Sahara doit nous maintenir en alerte face aux incontournables provocations des"infiltrés"tant au Sahara qu'à l'intérieur du pays.En effet les graves séditions aux sein des facultés de Marrakech,d'Agadir et de Rabat,ajoutées aux événements projetés de longue date à Gdiem Izik et la fausse sortie de Haidar sont préparées avec minutie avec des complicités et des moyens logistiques et financiers venant d'Espagne,de Scandinavie,et d'Europe sous formes de "dons familiaux.Tout sera mis en oeuvre pour nous mettre en défaut,pour faire trembler la quiétude dans nos provinces,aucune provocation ne nous sera épargnée.Le cheval de Troie des"droits de l'Homme"est en marche,et la fondation Kennedy est chargée du service médiatique après-vente.Comment reprendre l'initiative?Tout simplement en mettant en avant les sahraouis heureux d'être marocains,ceux qui dans les camps de Tindouf subissent les sévices des services secrets algériens et de leurs supplétifs polisariens. Il faut publier les documents officiels marocains démontrant que les chefs du polisario sont marocains de père en fils depuis plusieurs générations.Rester sur la défensive est une erreur,nos ONG,nos partis politiques,nos syndicats doivent envahir les parlements nationaux et européens,diffuser la véritable information,occuper les forums sociaux,faire du mailing,faire du lobbying,rencontrer toutes les forces démocratiques pour dégonfler et désintoxiquer les opinions publiques.Cette bataille de l'information est essentielle sinon on risque très gros.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs