Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour le renforcement de la coopération maroco-centrafricaine

Signature à Casablanca d'une convention-cadre dans le domaine de la formation professionnelle




L'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et l’Agence centrafricaine pour la formation professionnelle et l’emploi de Centrafrique (ACFPE) ont signé, récemment à Casablanca, une convention-cadre pour renforcer la coopération entre les deux établissements dans le domaine de la formation professionnelle.
En vertu de cet accord, l’OFPPT s’engage à apporter son assistance technique à l’ACFPE pour la mise à niveau du dispositif de formation professionnelle centrafricain, à travers l’appui à l’ingénierie de formation initiale et continue et l’accompagnement des programmes de formation, ainsi que la formation des formateurs et du personnel technico-pédagogique, signale-t-on dans un communiqué de presse parvenu à Libé.
L'appui de l’OFPPT concerne également le renforcement du quota annuel pour l’accueil des stagiaires centrafricains, le développement de la formation par alternance et par unités mobiles ainsi que l’échange d’expertises, de documentations et d’études ayant trait à l’enseignement technique et à la formation professionnelle.
Les deux parties ont également convenu de prospecter conjointement des sources de financement, auprès de bailleurs de fonds internationaux, tels que la Banque islamique de développement, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement, et ce en vue d’accompagner la réalisation des projets de coopération identifiés.
Intervenant à cette occasion, le ministre centrafricain de la Fonction publique, de la Modernisation, de l’Emploi et de la Protection sociale, Moussa Abdoulaye, a qualifié cette convention-cadre de partenariat de "très importante" dans le mesure où elle représente un point de départ pour plusieurs jeunes Centrafricains sans emploi.
Pour sa part, Said Slaoui, directeur général par intérim et directeur des ressources humaines de l’OFPPT, a assuré le ministre centrafricain de la disposition de l’OFPPT à accompagner le développement du dispositif de formation de son pays en apportant l’assistance nécessaire, notant que les relations de coopération entre l’OFPPT et la République Centrafricaine connaissent un nouvel élan à la faveur de la dynamique de coopération Sud-Sud impulsée par SM le Roi Mohammed VI.
Le ministre centrafricain et la délégation l’accompagnant procéderont, au cours de leur séjour au Royaume, à la visite d’établissements sectoriels de l’OFPPT pour s’informer de l’expertise cumulée au fil des ans par l’office. Il s’agit de l’Institut spécialisé dans les métiers de l’aéronautique et de la logistique aéroportuaire (ISMALA) et de l’Ecole Mohammed VI de formation dans les métiers du BTP de Settat (EMFMBTP).
Depuis 2005, les établissements de formation l’OFPPT ont accueilli plus de 130 stagiaires centrafricains en formation initiale.

Samedi 14 Mai 2016

Lu 1890 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs