Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour le développement du tourisme dans le Souss-Massa

Un bon produit, une bonne desserte aérienne et des outils pragmatiques de promotion sont les trois fondamentaux interdépendants




Le développement du tourisme dans la région Souss-Massa passe par trois fondamentaux interdépendants : un bon produit, une bonne desserte aérienne et des outils pragmatiques de promotion, a souligné, récemment à Agadir, le nouveau président du Conseil régional de tourisme (CRT) de Souss-Massa, Guy Messaoud Marach.
“Nous nous focaliserons sur ces trois axes, et nous ne négligerons aucune de leurs composantes pour en faire notre cap ultime pour le développement de notre secteur, notre ville et notre région”, a précisé M. Marach dans un discours prononcé après son élection à l’unanimité à la tête du CRT Souss-Massa.
Au cours de ces dix dernières années, Agadir a beaucoup grandi mais le secteur du tourisme n’a pas connu le même développement, comme c’est le cas pour Marrakech qui a enregistré une évolution extraordinaire en un temps record et une fréquentation très importante grâce à une desserte aérienne dynamique, a-t-il déploré, soulignant l’importance de tirer profit de l’énorme potentiel touristique de la région, en particulier la nouvelle station de Taghazout qui “sera infiniment stratégique au développement et la pérennisation de notre destination”.
Agadir a aussi, a-t-il dit, ses propres offres touristiques. Elle a son identité, son histoire, ses parcs naturels, ses montagnes, sans parler de sa baie et toutes les plages qui sont devenues des spots mondiaux que les grands sportifs, professionnels et autres amateurs de surf sont de plus en plus à visiter chaque année.
Ce sont autant d’atouts qu’il faudrait, selon lui, valoriser, “chacun à hauteur de sa valeur ajoutée, sa richesse, sans oublier l’arrière-pays afin d’attirer plus de visiteurs, leur donner envie de rester plus longtemps et les faire revenir”.
“C’est valable pour les clients étrangers mais bien-sûr tout autant pour nos concitoyens”, a fait observer le nouveau président du CRT Souss-Massa qui insiste également sur le développement d’un tourisme de niche, en travaillant sur des produits thématiques qui soient adaptés aux différents types de clientèles (tourisme d’affaires, tourisme rural, tourisme de plaisance et tourisme sportif et de bien-être). Concernant le fonctionnement général du CRT, M. Marach a indiqué que le nouveau bureau exécutif convoquera une assemblée générale extraordinaire courant avril pour soumettre une proposition de refonte des statuts du Conseil et procéder à la formation d’un conseil d’administration.

Mardi 23 Février 2016

Lu 362 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs