Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour la promotion des droits de l’Homme

Le CNDH participe au Moussem de Tan Tan




Pour la promotion des droits de l’Homme
Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) prend part au Moussem de Tan Tan, patrimoine culturel immatériel de l’humanité qui se tient du 4 au 9 septembre courant.
La participation du CNDH à ce moussem s’inscrit dans le cadre de la contribution du conseil à la promotion des droits culturels, dont le patrimoine hassani consacré par la nouvelle Constitution, en tant que composante des expressions culturelles marocaines et affluent authentique de l’identité marocaine, indique un communiqué du conseil.
Le conseil participe au moussem avec un stand permanent qui présentera aux visiteurs et participants plus d’une centaine d’ouvrages sur le Sahara, ainsi qu’une variété de publications du CNDH sur les droits de l’Homme (rapports, études, guides, documents de références ), ajoute la même source.
Portant sur “le droit à la culture”, le programme culturel élaboré par le CNDH à cette occasion comprend une table ronde sur “le patrimoine immatériel saharien : définition et enjeux de la préservation” et un séminaire sur le thème “quelle politique culturelle dans les provinces du Sud?” qui seront animés par une pléiade de professeurs universitaires, d’experts et d’acteurs concernés par la thématique.
Le conseil organise également un atelier en faveur des acteurs de la société civile sur la sensibilisation à la sauvegarde du patrimoine, ainsi qu’un atelier d’art plastique pour les enfants de la ville.
 Le programme comprend aussi un volet cinéma, avec la projection de films dont certains ont fait du Sahara leur principale thématique, notamment le documentaire “Ceux du moussem”, de Souheil Ben Barka, et les deux long-métrages Tarfaya, Bab Lbhar, de Daoud Aoulad-Syad, et “Androman...Du sang et du charbon”, de Az El Aârabe Alaoui.
Par ailleurs et en vue de jeter la lumière sur les productions scientifiques du patrimoine saharien, le stand du conseil sera une occasion pour présenter et ouvrir le débat sur une série d’ouvrages sur la culture hassanie du chercheur Brahim El Haissan, et sur les publications de Rahal Boubrik, directeur du Centre des études sahariennes, en plus des ouvrages édités par le Centre d’études et de recherches “Entreprendre”.
En Hommage à la musique hassanie et à travers elle, à Khiya Khousseifa, doyenne des artistes de cette musique, le conseil organise une rencontre pour présenter l’anthologie de la musique hassanie réalisée par le Centre des études sahariennes. 

MAP
Samedi 7 Septembre 2013

Lu 434 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs