Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour la mise en place des mécanismes de gestion des catastrophes naturelles





Colloque international à Dakhla



Le Colloque international sur "Les défis environnementaux et leur impact sur le développement urbain des villes et des régions" a clôturé ses travaux récemment à Dakhla, par des recommandations soulignant la nécessité de mettre en place des mécanismes de gestion des catastrophes naturelles aux niveaux national et régional dans la région arabe.
Les participants à la rencontre de Dakhla ont mis l'accent sur l'importance de l'éducation environnementale en milieu scolaire et l'élaboration d'une base de données sur les différents aspects environnementaux afin de pouvoir calculer les indicateurs environnementaux, en termes de gestion des risques et des inondations, ainsi que des catastrophes naturelles, rapporte la MAP. 
Ils ont appelé également à procéder à une planification complète et intégrée des services de la ville, à la mise en place de canaux de communication entre les régions et les organismes concernés par les services environnementaux et à l'adoption des expériences internationales dans le domaine de la gestion des déchets solides et liquides, à la restauration des cours d'eau et au respect de l'architecture urbaine.
Les recommandations ont porté sur la nécessité de la mise en place de mécanismes efficaces pour récupérer les charges des services environnementaux, le développement des techniques pour mettre en œuvre le principe "le polluant paie", le renforcement de la coopération et l'échange d'expériences entre les villes arabes, la création d'un réseau entre les pays arabes pour échanger l'expertise et le développement des compétences des acteurs dans le secteur de l'environnement.
Le colloque a recommandé, en outre, la tenue d'une conférence arabe pour la protection du végétal, notamment l'acacia et l'adoption d'une stratégie basée sur les principes d'intégration, de coopération et de développement durable.
Les participants ont souligné d'autre part la nécessité de mettre en place des lois portant sur la gestion et la protection des ressources naturelles et des zones sensibles, notamment les oasis et les montagnes et la promotion de l'utilisation des sources d'énergies renouvelables.
Le colloque a relevé de même l'importance du développement de la recherche scientifique et la création de centres de recherches dans le domaine de l'environnement, l'activation de la coopération entre les établissements gouvernementaux et non gouvernementaux, ainsi que les médias, la promotion de la réutilisation des eaux usées et le renforcement de la participation du secteur privé.
Organisée par le ministère de l'Intérieur en collaboration avec l'Institut arabe de développement des villes, basé à Riyad, la wilaya de la région Dakhla-Oued Eddahab, le conseil de la région Dakhla-Oued Eddahab et le conseil communal de Dakhla, cette rencontre avait pour objectif d’examiner les défis environnementaux et l'impact de la pollution environnementale sur le développement socioéconomique.

Libé
Lundi 11 Avril 2016

Lu 509 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs