Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour l’amélioration des services d'irrigation au profit des agriculteurs marocains

La Banque mondiale accorde un prêt de 150 millions de dollars




Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale (BM) a approuvé, mercredi dernier, un projet de 150 millions de dollars visant à améliorer l'utilisation des ressources en eau dans l'agriculture marocaine.
 Un communiqué de la BM, parvenu à Libé, indique que ledit projet financera la modernisation des réseaux d'irrigation et renforcera les capacités des prestataires de services afin d'optimiser la gestion d'une ressource limitée et de permettre à environ 9.300 agriculteurs de disposer de services hydriques fiables dont ils ont besoin pour pratiquer des cultures de plus grande valeur.
 Le projet s'inscrit dans le cadre de la collaboration que le gouvernement marocain et la Banque mondiale poursuivent de longue date dans le secteur de l'irrigation, précise la même source, notant qu'il s'agit du deuxième projet visant à appuyer le Programme national d'économie et de valorisation de l'eau en irrigation (PNEEI).
 Le projet prévoit de faciliter l'accès des agriculteurs à l'eau - à la demande et de façon individuelle - dans quatre des neuf Offices régionaux de mise en valeur agricole (ORMVA) et, plus précisément, d'appuyer les ORMVA chargés de la gestion des périmètres d'irrigation à grande échelle de Doukkala, du Gharb, du Haouz et de Tadla.
 "Dans les périmètres d'irrigation à grande échelle du Maroc, de nombreux agriculteurs ne disposent pas d'un accès satisfaisant à l'eau, ce qui cause un certain nombre de problèmes. Ils sont contraints de gérer l'eau de façon collective sans connaître exactement la quantité utilisée par chacun d'entre eux ni les frais dont ils doivent s'acquitter, ce qui est souvent source de différends", explique Gabriella Izzi, chef du projet et spécialiste senior de l'agriculture à la Banque mondiale, citée dans le communiqué.
 Elle a ajouté que "les agriculteurs - surtout les petits exploitants - ont tendance à faire des choix peu risqués, ce qui les conduit à produire des cultures relativement peu sensibles au stress hydrique, mais faiblement rentables".  La Banque mondiale fait observer que grâce aux investissements en infrastructure, à l'assistance technique et au renforcement des capacités prévus par le projet, les ORMVA pourront aider les agriculteurs à bénéficier d'un accès continu et fiable à l'eau.
 Le projet facilitera également la mise en place de compteurs d'eau individuels dans chaque exploitation agricole de manière à ce que le volume d'eau consommé puisse être précisément établi. L'amélioration du service permettra de recourir à des techniques d'irrigation plus efficientes, telles que l'irrigation au goutte-à-goutte.
 "Le projet créera des conditions de nature à permettre aux agriculteurs d'améliorer leurs choix de cultures et d'accroître leur productivité. Ces exploitants pourront utiliser l'eau avec une efficacité et une efficience accrues, augmenter leurs rendements et l'intensité de leurs cultures et réorienter leurs systèmes de production vers des cultures de plus grande valeur", indique, pour sa part, Marie-Françoise Marie-Nelly, directrice des opérations pour le Maghreb à la Banque mondiale.
 Elle a, en outre, précisé que ces changements "se traduiront par une hausse des revenus et des moyens de subsistance des agriculteurs. On estime que la modification des cultures et l'augmentation de leur intensité pourraient entraîner un doublement ou un triplement des revenus des petits exploitants dans l'ensemble des périmètres visés par le projet".

Samedi 11 Juillet 2015

Lu 893 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs