Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour l’USFP, il est temps de mettre fin au cumul des indemnités des élus

L’USFP salue la teneur du discours Royal prononcé à l’occasion de l’anniversaire de la Marche Verte




Pour l’USFP, il est temps de mettre fin au cumul des indemnités des élus
 Le Bureau politique de l’USFP a tenu, mardi  7 novembre, une réunion consacrée aux derniers développements politiques et sociaux ainsi qu’à d’autres questions d’ordre organisationnel.
Après l’exposé présenté par le Premier secrétaire du parti, Driss Lachguar, et l’examen des questions inscrites à l’ordre du jour, le Bureau politique  annonce ce qui suit :
-Salue la teneur du discours  Royal prononcé  à l’occasion du 42ème anniversaire de la Marche Verte  qui rappelle le droit historique du Maroc à libérer ses provinces sahariennes du colonisateur espagnol comme axe principal dans le processus du parachèvent de l’intégrité territoriale écornée par l’alliance coloniale. Le BP considère le projet d’autonomie comme le meilleur modèle que le Maroc peut présenter pour régler la situation  née de cette conjoncture dans les provinces sahariennes tout en persévérant dans le modèle de développement propre à celle-ci aux niveaux économique, social et culturel.
Il considère que l’ONU doit trancher dans ce dossier en œuvrant  au respect des intérêts des populations de la région qui aspirent à vivre en paix au sein de la mère patrie, le Maroc et à mettre fin au conflit artificiel alimenté, financé et soutenu par des forces étrangères représentées par l’Etat algérien et tous ceux qui sont alliés avec lui contre la volonté des Sahraouis.
Le BP salue le lancement par le Maroc d’un satellite dans l’objectif de protéger son territoire national contre le terrorisme, l’émigration clandestine, le crime organisé et tout ce qui menace sa souveraineté et son unité.
Il considère que cette réalisation ne peut que contribuer à installer la paix, la sécurité et la stabilité en faveur des peuples de la région.
Le BP réitère sa solidarité avec les mouvements de contestations initiés par les organisations syndicales représentatives des enseignants face au phénomène de la violence qui s’amplifie au sein des établissements scolaires, et prend un caractère de plus en plus dangereux allant à l’encontre du rôle pédagogique et civilisationnel que l’école doit jouer  tout en réaffirmant que ce phénomène nécessite un traitement global et radical en collaboration avec toutes les parties qui prennent part à l’opération  pédagogique, d’encadrement et sociale en tant que responsabilité nationale et collective. Il demande à ce propos d’assurer les conditions de sécurité et de dignité à toutes les parties concernées.
Le Bureau politique annonce que le Groupe socialiste à la Chambre des représentants présentera une proposition de loi visant à mettre fin à l’accumulation  des indemnités reçues par les responsables de plusieurs instances élues, étant entendu qu’ils doivent en choisir celle qu’ils considèrent comme appropriée. Il estime que cette proposition  tire sa quintessence de la philosophie de rationalisation des dépenses publiques et de lutte contre la rente.

Vendredi 10 Novembre 2017

Lu 852 fois


1.Posté par DR IDRISSI MY AHMED le 12/11/2017 20:02
MERCI DE RÉUSSIR A APPLIQUER CETTE PROPOSITION DE LOI.
MAIS LES CONCERNÉS VONT REFUSER DE LA VOTER ...

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs