Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour faire face aux effets des inondations : Le gouvernement mobilise 1,67 milliard de DH




Le Premier ministre, Abbas El Fassi, a annoncé jeudi que le gouvernement a mobilisé, en application des hautes instructions royales, 1,67 milliard de dhs pour faire face aux répercussions des inondations qu'ont connues certaines régions du Royaume.
M. El Fassi a précisé devant le Conseil de gouvernement que ce montant alloué au financement du programme d'urgence est constitué des budgets propres des ministères concernés à hauteur de 915 millions de dh et une contribution de 565 millions de dh du Fonds de lutte contre les effets des catastrophes naturelles.
Il a de même précisé que le ministère de l'Intérieur créera, à travers la Promotion nationale, un million de journées de travail au profit des habitants des zones sinistrées.
Le coût de ce programme d'urgence n'inclut pas les projets de réalisation des infrastructures de prévention tels le barrage Mdez à Sefrou, le barrage Ouljat Soltane à Khémisset, le barrage Ain Laksoub à Essaouira, le barrage Tiouine à Ouarzazate et des dizaines d'autres petits et moyens ouvrages hydrauliques, a poursuivi le Premier ministre, notant que les opérations prévues dans le cadre de programme d'urgence concernent les dégâts subis par le réseau routier et les ponts, et l'aménagement des voies d'accès, pour un coût total de 640 millions de DH et l'octroi d'une aide directe pour le relogement, pour un coût de 130 millions de DH (15.000 DH pour les foyers dont le logement a été totalement détruit et 3.000 DH comme aide technique).
Le secteur agricole a pour sa part bénéficié d'une enveloppe de 360 millions de DH qui est destinée à la distribution d'orge, la vaccination du cheptel, l'agriculture alternative et la réhabilitation des réseaux d'irrigation, a-t-il fait savoir.M. El Fassi a par ailleurs noté qu'un montant de 225,5 millions de DH a été affecté à la poursuite des opérations de prévention des inondations dans la zone industrielle M'ghogha, les villes de Fnideq, Nador, Missour et Oujda, faisant état de l'acquisition d'équipements de veille et d'alerte météorologique et la mise en place de systèmes de veille et d'alerte météorologique pour un montant de 135,5 millions de DH ainsi que la reconstitution du stock de tentes, matelas et couvertures et l'amélioration des moyens d'intervention, pour un coût d'un million de DH, outre la création de postes d'emploi, à travers la Promotion nationale pour un budget de plus de 55 millions de DH.

MAP
Samedi 10 Avril 2010

Lu 459 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs