Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour donner un exemple édifiant au vœu commun de coopération Sud-Sud

Les entreprises marocaines réussissent une incursion remarquable en Afrique de l'Ouest




Durant l'année 2009, plusieurs entreprises marocaines ont réalisé des performances remarquables sur le marché de l'Afrique de l'Ouest où de grands opérateurs nationaux se sont érigés en premier groupes dans leur secteur d'activité.
L'intérêt des opérateurs marocains pour cette région africaine au riche potentiel s'inscrit dans l'élan donné par les visites effectuées par SM le Roi Mohammed VI dans plusieurs pays de l'Afrique de l'Ouest. Des visites qui ont insufflé une nouvelle dynamique aux relations d'excellence qui lient le Royaume et plusieurs pays de la région et incité le secteur privé à capitaliser sur cet avantage et développer le volet de la coopération économique dans une logique gagnant-gagnant.
Dans un contexte international marqué par l'intensification de la concurrence sur les marchés du Nord, le marché africain, en plein développement et disposant d'un énorme potentiel en ressources naturelles, pourrait constituer une niche stratégique pour les entreprises nationales. Plusieurs entreprises marocaines ont pu ainsi s'implanter avec succès sur le marché de l'Afrique de l'Ouest, notamment dans les secteurs de la finance, du transport, de l'industrie pharmaceutique et des télécommunications.
L'exemple le plus édifiant de cette nouvelle dynamique des opérateurs marocains dans la région de l'Afrique de l'Ouest est celui du Groupe Attijariwafa bank, qui réussit haut la main à s'imposer comme l'une des plus importantes banques africaines avec une présence dans une vingtaine de pays.
La "CBAO Groupe Attijariwafa bank", constituée de la fusion entre la banque sénégalaise CBAO et la filiale marocaine "Attijari bank Sénégal" en 2008, a confirmé quelques mois plus tard sa position de leader dans le milieu bancaire sénégalais et au niveau de la région de l'Afrique de l'Ouest.
Selon un bilan rendu public courant 2009, le groupe CBAO-Attijariwafa bank détient 26,3 % des ressources de la place, 22,2 % des "emplois" et 29,9 % des engagements par signature.
Le Groupe continue sur sa lancée et conclut une remarquable transaction qui renforça sa position dans plusieurs pays de l'Afrique de l'Ouest. En effet, Attijariwafa Bank a signé un accord avec le français Crédit Agricole au terme duquel il reprendra les participations du Groupe français dans cinq banques africaines.
Par cette transaction d'un montant global de 250 millions d’euros, Attijariwafa bank reprend ainsi les parts de Crédit du Congo (81 % du capital), de la Société ivoirienne de banque (51 % du capital), de la Société camerounaise de banque (65 % du capital), de l'Union gabonaise de banque (59 % du capital) et du Crédit du Sénégal (95 % du capital).

Proximité géographique
et culturelle

La BMCE se lance aussi dans la conquête de ce marché régional fort de 200 millions de consommateurs et d'un riche potentiel de développement. Par des opérations d'acquisition-fusion, la banque compte également s'imposer comme opérateur de premier rang sur le secteur financier ouest-africain.
Grâce à un savoir-faire reconnu et une proximité géographique et culturelle avec la communauté des pays francophones de cette région africaine, d'autres opérateurs marocains se sont distingués par une implantation réussie dans les pays de l'Afrique de l'Ouest
Il s'agit notamment de l'Office national de l'électricité (ONE) dont le savoir-faire lui a ouvert des marchés au Sénégal, en Gambie, au Niger, en Sierra Leone et au Tchad, de l'ONA, premier groupe industriel et financier du Royaume, qui est très présent dans la région à travers plusieurs de ses filiales et de l'opérateur Maroc-Telecom, qui s'impose au Burkina Faso, au Gabon et au Mali.
Atteste également de cette dynamique des opérateurs marocains en Afrique de l'Ouest, la forte progression des échanges commerciaux entre le Maroc et cette région africaine, bien qu'ils restent au-dessous du potentiel des deux parties. Selon des statistiques du ministère du Commerce extérieur, les exportations des entreprises marocaines vers le Sénégal et la Côte d'Ivoire ont progressé, respectivement de 35,8 % et 43,5 %.
Pour booster ses échanges commerciaux et renforcer son implantation dans la région, le Maroc a déterminé cinq secteurs clés: la pharmacie, l'agroalimentaire, le BTP, les technologies de l'information et les services.
Une Caravane de l'export regroupant une centaine de chefs d'entreprise marocains a sillonné, courant décembre, plusieurs pays de l'Afrique de l'Ouest dans le but de prospecter les opportunités de partenariat avec les opérateurs locaux et identifier des niches porteuses sur ce marché émergent au fort potentiel.
Lors des rencontres tenues dans le cadre de cette Caravane, des responsables marocains et africains ont exprimé la volonté commune d'aller de l'avant dans cette coopération Sud-Sud et ériger des rapports gagnant-gagnant.
Dans cette logique, le Maroc s'offre de  nouveaux débouchés sur une communauté régionale de 15 pays et permet à ses partenaires un accès à une cinquantaine de pays grâce aux accords de libre-échange conclus avec plusieurs pays et groupements régionaux.
L'aboutissement d'un accord entre le Maroc et l'espace de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA), en cours de finalisation, permettra de progresser dans cette perspective et donner un exemple concret et édifiant au vœu commun de la coopération Sud-Sud.  

MAP
Mardi 5 Janvier 2010

Lu 234 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs