Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour corriger les variations excessives du marché :Le Groupe Addoha rachète ses propres actions




Pour corriger les variations excessives du marché :Le Groupe Addoha rachète ses propres actions
En dépit de l’amélioration constatée ces dernières semaines, la valeur Addoha ne va pas bien. C’est ce qui semble justifier, d’ailleurs, le deuxième programme du rachat lancé par ce géant de l’immobilier.
Généralement, le rachat par une entreprise de ses propres actions est une technique  qui vise à favoriser la liquidité des transactions et la régularité des cotations des titres ou éviter des décalages de cours non justifiés par la tendance du marché. C’est aussi un moyen de conserver des titres et de les remettre ultérieurement en paiement ou en échange dans le cadre d’opérations éventuelles de croissance externe.
Etalé sur la période allant du 1er juillet 2009 au 31 décembre 2010, ce programme concerne 8.505.000 actions à acquérir, soit 3% du capital de cette entreprise qui a fait de l’habitat économique son cheval de bataille avant de se lancer, par la suite, dans le luxe, le résidentiel et l’investissement touristique. Le prix minimum de vente a été fixé à 130 DH par action contre 200 DH pour le prix maximum d’achat.
Officiellement, la décision du Conseil d’administration souhaite mettre en œuvre un programme de rachat par Douja Promotion Groupe Addoha de ses propres actions, afin d’intervenir en contre-tendance des variations excessives du cours du marché à la hausse ou à la baisse. Cet objectif de régulariser le cours de l’action Addoha sur le marché boursier sera réalisé sans pour autant fausser le bon fonctionnement de ce dernier.
A titre de rappel, le Groupe avait déjà lancé un programme de rachat sur ses propres actions mis en œuvre le 2 juillet 2007.
La décision du Groupe Addoha intervient, donc, non seulement pour réajuster sa valeur à la Bourse de Casablanca mais plutôt pour la maîtriser tout en donnant confiance aux investisseurs intéressés par cette action. 
Il ressort de la note d’information publié téléchargeable sur le site du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) le 18 octobre 2007 et le 17 avril 2009, le titre Addoha affiche une contre-performance cumulée de -27,9%, contre des pertes respectives de -18,9% pour le Masi à 10.620,66 points et de -19,3% pour le Madex à 8.709,07 points.
Notons que l’évolution du cours (de clôture) du titre Addoha a été marquée par quatre principales Phases. Ainsi, un mouvement haussier a été observé depuis le 18 octobre 2007 jusqu’au 7 avril 2008 où le titre gagne 36,3% à MAD 232,5. Durant cette période, un volume de 19.993,5 millions de dirhams a été échangé, soit 54. 864.150 actions au cours moyen pondéré de 182,2 DH. Une période de faible fluctuation a été constatée du 8 avril 2008 au 11 juillet 2008, où le titre recule de 1,5%. Au titre de cette période, 16.265.250 titres ont changé de mains à un CMP de 216,2 DH pour un volume transactionnel de 7 032,5 millions de dirhams.
Au terme de la période allant du 14 juillet 2008 jusqu’au 8 janvier 2009, le titre a accusé une contre-performance de -66,4% à MAD 77. Les transactions sur cette période ont porté sur 42 678 349 actions pour un volume de 12 067,9 millions de dirhams, soit un CMP de MAD 141,4.
La quatrième phase peut être considérée comme un canal de reprise entamée depuis le 9 janvier 2009 où le titre s’élargit de 59,8% à 123,05 DH en date du 17 avril 2009. Pour sa part, le volume engrangé sur la période s’élève à  4.823,6 millions de dirhams correspondant à 22.064.533 titres échangés au CMP de 109,3 DH.
Opérateur de taille dans le secteur de la promotion immobilière, le Groupe Addoha a scellé depuis son introduction en Bourse plusieurs alliances stratégiques avec des opérateurs privés aussi bien nationaux qu’internationaux pour la réalisation de programmes immobiliers et touristiques. Il s’agit notamment d’AL QUDRA, FADESA MAROC, CMKD, CGI, Groupe JAMAI et SOMED. Or, il paraît que ses alliances n’étaient pas à la hauteur des ambitions des dirigeants du promoteur immobilier marocain.
En outre, et dans le cadre de ces partenariats stratégiques, le Groupe a élargi son périmètre d’exploitation via la création ou l’acquisition de filiales. La dernière opération en date d’octobre 2008 porte sur l’achat auprès de FADESA MAROC de la totalité des actions formant le capital social de deux filiales. Il s’agit de  CITAF, qui porte sur trois projets, notamment Bouskoura Golf City à Casablanca, Bahia et  Majorelle Garden à Marrakech sans oublier Optim Immobilier qui porte le projet de lotissement Saniate Marrakech.
Au terme de ces acquisitions, la réserve foncière du Groupe s’établit à 5.754 ha, dont 4 263 ha en part du Groupe, devant permettre à la société le développement de projets jusqu’à horizon 2017.
Par ailleurs, et en vue de renforcer son fonds de roulement, le Groupe a émis courant 2008 un emprunt obligataire de l’ordre de 1,5 Md milliard de DH.
Au titre de l’année 2008, le chiffre d’affaires consolidé d’Addoha ressort à 4 818,6 millions de dirhams en accroissement de 60,6% par rapport à une année auparavant. Les ventes de logements économiques et moyen standing y contribuent à hauteur de 87%.
Pour rappel, l’objectif du chiffre d’affaires consolidé 2008  estimé à 6,2 milliards de DH n’a pas été réalisé en raison d’un décalage technique de la livraison des projets consécutivement aux retards accusés dans l’obtention des titres fonciers. La société prévoit de rattraper ce décalage entre juin 2008 et juin 2009.

Mohamed Kadimi
Mardi 2 Juin 2009

Lu 897 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs