Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour anticiper la crise du marché touristique mondial

Le Maroc sort son Plan Cap 2009




Pour anticiper la crise du marché touristique mondial
En période d’incertitude, les prévisions ne sont pas fiables. Or, le secteur touristique est stratégique et prioritaires. Non seulement qu’il draine des investissements lourds et des recettes considérables en devises mais aussi, il est un grand pourvoyeur d’emplois. Conscient de cette réalité, le ministère du Tourisme et de l’Artisanat en mettant en place une « task-force » chargée d’élaborer un plan d’anticipation volontaire, CAP 2009. C’est ce plan qui a fait l’objet d’un point de presse organise le 23 décembre à Casablanca à l’issue de la rencontre avec les professionnels du secteur pour livrer les grands axes préconisés dans ce cadre. Il s’agit d’attirer davantage de touristes étrangers ; renforcer l’image et le positionnement du Maroc à l’étranger et renforcer et développer le tourisme interne. Les autres axes retenus consistent à améliorer l’expérience touristique du client, entretenir la dynamique d’investissement et renforcer l’accompagnement institutionnel.
Certes, l’Organisation mondiale du tourisme prévoit une baisse en 2008-2009, mais l’Europe (qui représente 46% du marché mondial) demeure le marché traditionnel du Maroc. L’objectif sera, par conséquent, de maintenir les marchés traditionnels mais aussi de conquérir de nouveaux marchés, en particulier ceux de l’Europe de l’Est, la Russie ainsi que les pays arabes pour que la récession soit moins ressentie.
Comment faire concrètement pour anticiper la crise? Il n’y a pas de baguette magique mais le directeur général de l’ONMT , Abdelhamid Addou est convaincu que des actions ciblées s’imposent. Il faut, d’après lui, offrir aux touristes un package attractif avec des options attirantes sans détruire la valeur en termes de coûts pour les hôteliers. Il a annoncé, également, qu’une campagne  de communication sera lancée en Europe fin janvier pour inciter les touristes de la réservation de la dernière minute, ce qui permettra de sécuriser le 1er trimestre 2009. Evidemment, ce n’est qu’une action parmi d’autres puisqu’il sera aussi question d’autres actions élaborées en commun accord avec les professionnels, les CRT et les fédérations sectorielles.
A noter que « CAP 2009 ne remettra pas en cause les orientations stratégiques 2010 : formation, professionnalisation des métiers, amélioration de l’investissement et élaboration de la vision 2020 », pour reprendre les propos de Mohamed Boussaid, ministre du Tourisme et de l’Artisanat. Il a tenu de préciser que «CAP 2009 est un ensemble d’actions complémentaires tactiques pour répondre aux éventuelles conséquences de leur conjoncture en termes des opportunités énormes à saisir».
Il est, donc, clair que l’objectif consiste essentiellement à faire face aux fluctuations qui caractérisent les principaux marchés émetteurs de touristes pour la destination Maroc.
Il est à noter qu’en dépit des difficultés enregistrées au niveau de certaines régions, les statistiques restent globalement encourageantes dans cette conjoncture de récession économique internationale. Mohamed Boussaid a  signalé que les prévisions à fin 2008 sont de l’ordre de 7,9 millions d’arrivées touristiques, ce qui représente une croissance de 7% par rapport à l’année dernière. Les recettes s’établiront, quant à elles, à 58 milliards de dirhams, soit une légère baisse de 1% par rapport à 2007. Les nuitées vont cumuler à fin 2008 un recul de 2% pour n’enregistrer que 16,5 millions. A noter à ce niveau une grande décorrélation flagrante entre les arrivées et les nuitées en raison, dit-on, du système statistique. A cela s’ajoute aussi la décorrélation entre les arrivées et les recettes touristiques.
Certes, un vent de doute souffle sur le tourisme mondial mais le Maroc ne compte pas abandonner sa stratégie d’améliorer la capacité d’accueil.
Concrètement, « l’année prochaine sera marquée par la livraison de 20.000 lits supplémentaires contre 10.000 lits en 2008 grâce à l’ouverture des deux stations de Saïdia et Mazagane », a annoncé le ministre du Tourisme. C’est dire que les chantiers continuent même s’il y a un réajustement du calendrier. Lesquels lits  mettent sur les épaules des professionnels une grande pression pour attirer les touristes susceptibles d’occuper la nouvelle offre en lits qui seront commercialisés courant 2009.
Outre les efforts en infrastructures d’accueil, le transport aérien jouera un rôle fondamental. La signature de l’Open Sky avec l’Europe a fait que 50 compagnies aériennes desservent le Maroc mais les compagnies Low-cost s’intéressent surtout aux lignes rentables. Du coup, c’est Royal Air Maroc qui a pris la responsabilité pour alimenter la destination Maroc en touristes, aux meilleurs prix. Même avec l’arrivée de nouvelles compagnies, c’est la RAM qui continue à desservir les autres régions du Maroc contrairement aux autres compagnies à bas coût  qui ne s’intéressent, y compris celles à capital privé national, aux destinations sûrement rentables, en particulier Casablanca, Marrakech et Agadir.
A propos de l’aérien, le Directeur général de l’Office national des aéroports Abdelhanine Benallou a annoncé la poursuite de la réduction des redevances aéroportuaires pour multiplier les fréquences, lignes ainsi que les compagnies qui desservent le Maroc, notamment pour ce qui est du sud de l’Espagne et de la France.



Mohamed Kadimi
Jeudi 25 Décembre 2008

Lu 704 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs