Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour Paris, c'est tout bénéfice




Pour Paris, c'est tout bénéfice
Net vainqueur d'Ajaccio dimanche (4-1), le Paris SG a repris les commandes du Championnat de France avec un point d'avance sur Montpellier, tenu en échec samedi à Dijon (1-1) au cours d'une 26e journée qui n'a pas souri aux autres supposés "gros", tous incapables de s'imposer.
Supérieurs techniquement, les Parisiens ont d'abord marqué deux beaux buts en deux minutes par Pastore et Ménez et semblaient partis pour un match tranquille jusqu'à la réduction du score de Poulard avant la pause.
La seconde période a été plus compliquée pour un PSG soudain moins convaincant. Mais en fin de match, Hoarau a confirmé son étonnante renaissance (4 buts en 3 matches) et mis fin au suspense sur un service impeccable de Nene, avant que le Brésilien - qui a touché deux fois les montants - inscrive un quatrième but.
Seule mauvaise nouvelle pour Carlo Ancelotti: ses hommes sont toujours aussi fébriles sur coups de pied arrêtés, Poulard ayant marqué pour Ajaccio à la suite d'un coup franc excentré.
Mais après trois matches nuls consécutifs, les Parisiens ont donc réenclenché la marche avant et profitent du petit coup de frein montpelliérain.
Privé de Giroud et Belhanda, qui pèsent à eux deux 23 buts et 10 passes décisives, Montpellier était sans doute trop handicapé pour espérer s'imposer chez des Dijonnais valeureux.
Mais ils ont au moins fait preuve de caractère pour égaliser dans les dernières minutes par Tinhan (1-1) et leur série de cinq victoires et deux nuls reste positive. Car les premiers matches de cette 26e journée, samedi, n'avaient vraiment pas été à l'avantage des équipes du haut de tableau: parmi les clubs du Top 10, seul Toulouse s'était imposé.
Dimanche, Rennes a su comme Paris inverser cette tendance et a battu Lorient 2-0 au Moustoir pour s'offrir la quatrième place.
Les grands perdants du week-end sont surtout l'OM, battu 1-0 au Vélodrome par le TFC, 6e et qui peut espérer quelque chose en fin de saison, et Lyon, vaincu 2-0 par Nancy qui n'avait pourtant pas marqué le moindre but depuis quatre matches.

Le gâchis lillois
Pour les deux Olympique, la situation devient critique et la qualification pour la Ligue des champions semble s'éloigner de plus en plus.
Lyon, déjà battu dix fois cette saison en Championnat, est en effet 7e à sept points du podium, et l'OM (qui compte un match en retard) n'est que 8e à huit longueurs de la troisième place.
Mais Lyon et Marseille peuvent au moins se dire que l'affaire aurait pu être encore plus grave si Lille, 3e, n'avait pas une fois de plus gâché un match à sa main.
A domicile, le Losc menait 2-0 contre Auxerre à 10 minutes de la fin mais a trouvé le moyen de se faire reprendre, Sahar et Hengbart ramenant les Bourguignons à 2-2.
Quatrième au coup d'envoi, Saint-Etienne pouvait espérer profiter du train de sénateurs adopté par la plupart des candidats à l'Europe. Mais les Verts ont perdu une place après avoir été sèchement battus à Geoffroy-Guichard par Evian-Thonon, promu qui poursuit son bon parcours (11e).

AFP
Mardi 6 Mars 2012

Lu 145 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs