Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Portrait : Adam Lamhamedi, l’étoile montante du ski alpin




Le ski alpin est un sport d’agrément par excellence. Skier pour le plaisir, c’est découvrir les vertus d’une discipline en mesure de procurer le bien-être personnel tout en jouissant des bienfaits de la nature. Mais pratiquer le ski, c’est également développer une passion qui peut faire aboutir aux circuits des compétitions et se voir soumis par l’ardeur de cette passion à des préparations ardues, des entraînements continus en adoptant une discipline de rigueur pour satisfaire un rêve légitime, celui d’une montée sur le podium.
Toutefois, la passion pour ce sport pourrait s’avérer encore plus exigeante pour motiver l’ambition du sportif d’aller plus loin jusqu’à taquiner l’inaccessible performance lorsque l’athlète se retrouve en piste, en compétition contre lui-même, poussant ses propres capacités jusqu’à l’ultime limite de l’humainement possible. Il s’agit dans ce cas de figure ‘’d’athlète de haut niveau’’, un statut auquel ne peuvent prétendre que les seuls sportifs d’exception. Ce niveau d’excellence exige, outre une préparation aussi minutieuse que matériellement exigeante et une technicité performante, un talent inné et un mental à toute épreuve. Serait-on en droit, aujourd’hui, de préconiser un tel statut pour un jeune Maroco-Canadien de 16 ans, répondant du nom d’Adam Lamhemdi ?  Des faits qui constituent en réalité des signes précurseurs, sont là pour fournir une réponse objective à cette question délicate.
Pour sa première participation, dans sa catégorie, à une compétition inscrite dans le cadre du circuit de la Fédération internationale de ski alpin (FIS) en 2010, au Canada, à laquelle avaient participé 175 concurrents qui ont acquis le niveau exigé par la FIS, Adam Lamhemdi s’est classé premier au slalom spécial, premier au slalom géant et second au super géant. Le moins que l’on puisse dire est qu’Adam avait placé la barre bien haut pour un début.  Qui est-il ?
Adam Lamhemdi, de père marocain et de mère canadienne, est un natif du Canada. C’est dans ce pays  tolérant  de  par sa population cosmopolite vivant en harmonie, qu’Adam s’émancipe tout en bénéficiant de l’environnement adéquat pour développer ses capacités sportives grâce à l’intérêt que portent ses parents à sa passion pour le ski. Il avait chaussé ses premières paires de ski dès l’âge de 4 ans et c’est à 7 ans qu’il s’est inscrit au sein du club Stoneham dans les environs de Québec. A 13 ans, il est sélectionné pour intégrer l’équipe des élites de Skibec Alpin eu égard aux performances exceptionnelles qu’il a pu réaliser. Adam a su confirmer, par la suite, toute la confiance que ses responsables ont placée en lui puisqu’il a mis en valeur tout son potentiel pour se constituer un palmarès éloquent. Il avait terminé en tant  que meilleur skieur du Canada dans sa catégorie. Mais c’est en 2011 qu’arrive la consécration tant attendue, celle de pouvoir participer aux Jeux olympiques d’hiver de la jeunesse qui se dérouleront en Autriche en 2012. Adam représentera le Royaume du Maroc à cette manifestation sportive de haut niveau international. Lorsqu’à 16 ans on déclare vouloir représenter dignement le Maroc, la dignité prend ainsi toute sa dimension et l’on ne saurait saisir ce désir que sous un angle affectif, pour dire qu’un cœur de 16 ans palpite pour son pays d’origine et qu’il a déjà trouvé écho dans celui des Marocains. On ne peut qu’être sensible à l’idée de pouvoir assister à la naissance d’une étoile, car Adam dispose des qualités sportives et morales, ainsi que du talent nécessaire pour pouvoir réussir ce challenge. Ceci récompensera tout l’effort, longtemps investi par les responsables des sports d’hiver au Maroc qui ont toujours été à l’écoute des Marocains vivant à l’étranger, suivant leur itinéraire et leur évolution, mais surtout avoir su leur transmettre tout l’intérêt qu’accorde le Royaume à ses fils. Derrière Adam, il y a eu le Comité national olympique, le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Fédération Royale marocaine de ski de montagne.
Adam Lamhemdi, nous te souhaitons ‘’bon courage’’. Sache que la nation marocaine sera présente par la pensée et le cœur lorsque flottera le drapeau marocain à l’inauguration des  Jeux olympiques. Le Maroc, pays de la tolérance, qui a toujours su chérir sa propre jeunesse, est fier d’être représenté par l’un d’eux dans cette prestigieuse manifestation, celle des élites de la jeunesse mondiale.

Abdenbi LERHENANE
Samedi 24 Décembre 2011

Lu 1363 fois


1.Posté par Olfan le 24/12/2011 21:05 (depuis mobile)
C bien de valoriser cjeune homme mais c pas honnête de ne pas citer samir Azzimani qui a été le premier marocain qui àdécrocher les minimas et représenter dignement le Maroc au Jo précédent.

2.Posté par BADR le 25/12/2011 00:52
Cher Olfan; avez-vous une idée sur Azzimani ? Moi si. ils ont bien fait de ne pas en parler.

3.Posté par Samir le 27/12/2011 00:47
Tout d'abrod, avant de critiquer, il serait important de remercier l'auteur de cet article et de faire des commentaires constructifs. Ici, on parle des Jeux olympiques d'hiver de la Jeunesse, mais pas des jeux olympiques. Il s'agit des premiers jeux olympiques de la jeunesse. Samir a participé aux JO (2010, Canada), mais il n'était jamais le premier marocain car il faut revoir l'histoire de la participation du Maroc aux jeux olympiques. On doit rendre hommage aux différents athlètes marocains qui ont participé aux différents jeux Olympiques d'Hiver avant Samir (France 1968, Sarajevo 1984, Canada 1988, France 1992, Italie 2006, Canada 2010). Si on veut comparer les skieurs de façon objective, on se base sur l'âge et les points FIS de la fédération internationale de ski (voir site de la FIS). Les points FIS d'Adam sont meilleurs par comparaison à ceux de de Samir.

4.Posté par svirza le 07/01/2012 15:22
Bonjour,
Le jeune Adam apparé comme par magie après les Jo de Vancouver, et d'autre lui filerons surement le train. Ce sont des hero car il laisse leur chance de briller avec plus de moyens dans le pays natale pour aller avec leur pays d'origine le Maroc. Samir n'a certe pas briller en point FIS mais il a comparativement a d'autre réussit a lui seul a se qualifier. Sans oublier l'aide qu'il a eu qui est minim comparé a ceux des autres nations. Notez que le Maroc a effectivement participé a

5.Posté par svirza le 08/01/2012 13:37
Pour continuer le paragraphe précédent, je disais que le Maroc a effectivement participé à 5 Jeux Olympiques. 1:Grenoble 1968, 2:Sarajovo 1984, 3:Calgary 1988, 4:Albertville 1992 et jusque là il n'y avait pas de quota de qualification pour prétendre à descendre une piste olympique c'est pour cela qu'aujourd'hui l'exploit de Azzimani, 20 ans après, a permis au Maroc d’être présent à Vancouver. Aujourd’hui le Jeune Lamhamedi ainsi que d'autres skieurs et skieuses bénéficient de financement pour qu'il s'entraine. Alors au lieu de jouer les rabats-joies cher BADR, vous feriez mieux d'encourager ces sportifs et d’être fiers d'eux quel que soit leur résultat, d'où qu'ils viennent et de les aider à avancer.

6.Posté par BADR le 09/01/2012 14:36
Cher svirza
Croyez moi et je sais parfaitement de quoi je parle et ne cherche en aucun cas à jouer les rabats-joie comme vous dites. Il ne s'agit pas de jeu lorsqu'on évoque des personnes et l'on ne peut que juger les faits de ces personnes et non leur propre personnalité qui mérite d'être respectée. Ceci dit je dispose d'un capital de sentiments à l'égard du Maroc et envers tous ceux qui le portent dans leur cœur. Je confirme à nouveau ce que j'ai dit ci-dessus sans entrer dans des détails blessants. Vous n'avez aucune idée sur mes raisons qui s'inscrivent dans cet ordre d'idées que je viens de citer. Je souhaite que l'on évoquerait d'autres volets et dépasser des arguments stériles car l'article n'a fait que parler d'un jeune skieur. Faites votre article sur Azzimani vous en avez le droit et notre respect aussi.

7.Posté par svirza le 14/01/2012 14:44
Bravo Adam!!! le reste cher BADR je m'en fou! régler vos pb ailleurs :)

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs