Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pop art, rock et Nintendo: l’exposition “Nuages” mélange les genres




Pop art, rock et Nintendo: l’exposition “Nuages” mélange les genres
Que peuvent bien avoir en commun les jeux vidéos “Super Mario”, le groupe britannique de rock Pink Floyd, l’explosion nucléaire de Hiroshima ou encore le peintre surréaliste belge René Magritte? Le Leopold Museum de Vienne donne la réponse dans son exposition “Nuages. Monde du fugitif” (“Wolken. Welt des Flüchtlinges”). Une exposition qui réunit des matériaux aussi divers que des tableaux datant du XVIIIe siècle, des jeux vidéos, des pochettes de disques ou encore des ballons argentés en forme d’oreiller pour symboliser ce phénomène climatique. “D’habitude, on ne prend pas le temps de réfléchir sur le phénomène du nuage. Mais ils sont toujours différents, jamais identiques, constamment en mouvement”, explique le commissaire de l’exposition, Tobias Natter. Les représentations de nuages, réalistes ou figurés, peints, photographiés ou filmés, se succèdent sur les murs du musée. Le point fort de l’exposition réside dans ce mélange éclectique d’oeuvres d’art et d’objets médiatiques. Elle présente ainsi des dizaines de pochettes de disques de groupes et de chanteurs comme Dire Straits, The Who, Velvet Underground, Depeche Mode ou encore John Lennon, toutes ayant de près ou de loin un rapport avec le nuage. Aux côtés de ces pochettes se trouvent des chefs-d’oeuvre de peintres du XIXe siècle, comme le Britannique William Turner, le Français Claude Monet ou le Néerlandais Vincent van Gogh. Exposés dans une grande pièce aérée, les “Silver Clouds” attirent la curiosité des visiteurs. Ces grands ballons en forme d’oreiller et remplis d’air de l’Américain Andy Warhol, un des fondateurs du mouvement artistique pop art, font notamment le bonheur des plus jeunes, qui les font rebondir sur les murs. Les adultes, restés d’éternels enfants, reconnaissent ces nuages blancs projetés sur un fond bleu: il s’agit du mythique jeu vidéo des années 1980 “Super Mario”, dépourvu cette fois de son plombier en salopette bleue et pull rouge et de ses champignons. Les peintres ont été les premiers à s’intéresser aux nuages, les intégrant dans leurs tableaux à la fin du XVIIIe siècle, alors que les scientifiques ont commencé à étudier le phénomène climatique à la même période, répertoriant les différents types de nuages dans des ouvrages, dont certains sont présentés. C’est le point de départ d’une exposition qui traverse le temps, mélange les genres et les médias, de la peinture à la photographie et au documentaire filmé, de 1800 à nos jours, des grands peintres à l’ère du numérique. Le nuage n’a pas toujours été relégué au rôle d’arrière-plan: ainsi le peintre surréaliste René Magritte l’a souvent placé au centre de ses tableaux. La société évolue vers le numérique, le nuage s’adapte, apparaissant sur les tablettes grâce aux images de ciels envoyés par des webcams ou sur des images satellitaires. Souvent perçu comme un symbole de légèreté et de rêve, il montre également son côté obscur lors d’éruptions volcaniques, dans les fumées noires de sites industriels ou dans le champignon atomique issu de l’explosion de la première bombe A américaine en 1945 à Hiroshima, au Japon, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Même l’ouie est mise à contribution au cours de l’exposition, où l’album de Pink Floyd “Obscured by Clouds”, par exemple, est diffusé. AFP

Libé
Jeudi 4 Avril 2013

Lu 235 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs