Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pologne - Maroc : histoire d’une amitié




Pologne - Maroc : histoire d’une amitié
Le Maroc et la Pologne fêtent cette année le 50ème anniversaire de relations diplomatiques entre les deux pays. Depuis 1959 ces
relations entre Varsovie et Rabat n’ont cessé de se développer. Plusieurs accords et partenariat lient les deux pays dans différents domaines (politique, économique, judiciaire, touristique, culturel).
Le Maroc a toujours fasciné les Polonais. Eblouis par sa culture, ils découvraient la beauté de ses paysages et l’hospitalité de ses habitants. Pour certains, le Maroc n’était qu’un lieu de passage alors que pour d’autres, il est devenu une deuxième patrie.
Le premier Polonais qui a foulé le sol marocain et publié le récit de son voyage, s’appelle Jean Potocki. Grand seigneur issu de la noble famille Potocki, fils de Stanis?aw Potocki et de Anna Teresa Ossoli?ska, il a séjourné au Maroc du 2 juillet au 7 septembre 1791. C’est suite à ce voyage qu’il publia à Varsovie en 1792 un ouvrage intitulé «Voyage dans l’empire du Maroc en l’an 1791» en langue française. En effet, Potocki fût l’un des premiers écrivains de récit de voyage de l’ère moderne. Voyages au cours desquels il entreprit également des études historiques, linguistiques et ethnographiques extensives. Son livre sur le Maroc est considéré comme le premier document mono-géographique sur ce pays.
En 1908 un autre voyageur polonais du nom de Bronis?aw Grabczewski (1855-1926) a sillonné le Maroc. Puis ce fût le tour de Witold Szysz?o en 1912 et de Stanis?aw Witkowski en 1913, professeur de philologie classique. Depuis la fin de la Ière Guerre Mondiale jusque dans les années 1950 les Polonais étaient très présents au Maroc. La majorité d’entre eux venait de France et s’installait au Maroc, essentiellement à Casablanca, pour y vivre. Cette vague d’immigraion était composée d’ouvriers et de dockers mais aussi d’entrepreneurs et de représentants des professions libérales.
Pendant la période de l’entre deux guerres un groupe important de scientifiques, de journalistes, d’alpinistes et d’autres figures polonaises connues ont visité le Maroc. Il est intéressant de mentionner ici des noms tels que : le comte Mieczys?aw Dunin-Borkowski (1925-1926) – journaliste originaire de Pozna?; le professeur Bohdan ?widerski (1926) - géologue de l’Université Jagellonne de Cracovie; Witold Eichler (1929) – entomologue, qui a décrit son voyage dans un recueil d’articles intitulé « Notes d’un voyage à travers le Maroc », publiés dans le journal Gazeta Pabianicka en 1929; Henryk Janiewicz (1929) – autre journaliste et voyageur qui a participé aux vols en montgolfière jusqu’à la stratosphère; Konstanty Jodko-Narkiewicz   (1931)   qui   a   écrit   un   reportage  intitulé   «Expédition solitaire aux sommets de l’Atlas», publié la même année à Cracovie dans le quotidien Ilustrowany Kurier Codzienny; Leon Najman-Mirza Kryczy?ski (1934) – auteur du livre « Sous le Soleil du Maroc » ; Major Mateusz I?ycki (1932) – pilote polonais connu, ayant effectué plusieurs vols au dessus du Maroc, qui a écrit dans le journal Ilustrowany Kurier Codzienny, plusieurs articles intitulés entre autres « Marrakech – ville rouge sous la canicule » et « Rabat et Casablanca – villes féeriques ». A la fin des années 1930 l’artiste peintre Aleksander Teslar, diplômé de l’Académie des Beaux Arts de Cracovie, a effectué un voyage en caravane autour du Maroc dans un but artistique pour s’installer finalement à Marrakech où il avait son propre atelier de peinture.
Après la IIème Guerre Mondiale, de nombreux anciens combattants polonais, soldats de l’armée polonaise qui ont combattu en Europe de l’Ouest ainsi que des régugiés polonais ont émigrés au Maroc. En 1952 leur nombre s’élevait à 108 personnes. En 1950 ils avaient fondé une Association d’Entreaide des Anciens Combattants – Circonscription Maroc. Cette  association a été dissoute en 1956 lorsque la majorité des résidents polonais a émigré vers la France.
A partir des années 1960 juqu’en 1990, de nombreux spécialistes, médecins, enseignants, ingénieurs et scientifiques sont successivement venus au Maroc et ont travaillé en coopération avec l’administration et le gouvernement marocains. Parmi ces derniers, le professeur Kazimierz Thiel  de l’Ecole Politechnique de Varsovie (1960-63) ; le biochimiste, Janusz Trzebi?ski (1962) - chercheur au centre de recherche agronomique à Rabat ; le professeur Adolf Riedel de l’Université de Varsovie qui a mené des recherches zoologiques ; le géologue Stanislaw Wdowiarz de l’Académie des Mines et de Metallurgie de Cracovie qui a collaboré avec les services de géologie marocains depuis 1977. Sans oublier les urbanistes et les architectes qui ont contribué au développement des villes du Maroc, comme : Zbigniew Ihnatowicz (1962), professeur de l’Ecole Politechnique de Varsovie, qui a participé à la construction du pavillon d’exposition à Casablanca ou encore Henryk Jerzy Wi?niewski (Casablanca - 1968) et l’architecte Aleksander Szwejkowski (1975).
Par ailleurs, les montagnes du Maroc ont toujours attiré l’intérêt des alpinistes polonais. En 1935 Boles?aw Chwa?ci?ski i Justyn Wojsznis ont publié un ouvrage intitulé « Dans les montagnes du Maroc ». Un autre alpiniste, Jan Alfred Szczepa?ski, a retranscrit ses excursions en 1935 dans une publication intitulée «Nous découvrons l’Atlas» «Expédition polonaise  dans les hautes montagnes de l’Atlas ».
Dans les années 1967, 1969 et 1972, des excursions étaient organisées par les clubs alpins de Katowice et de Szczecin. Celles-ci ont contribué à une meilleure connaissance des spécifités des montagnes de l’Atlas.
L’expédition de 1969 a malheureusement couté la vie à deux alpinistes polonaises Maria Rewaj et Jolanta Lange qui sont decédées lors de leur ascension sur le Djebel Ajoui. Plus tard, de nombreux alpinistes encore ont escaladé les sommets du Haut Atlas dont Janusz et Jadwiga Bro?ek à la recherche de nouveaux chemins d’escalade en 1999, ou David Kaszlikowski et son équipe : Eliza Kubarska et Borek Szybi?ski qui ont organisé la première excursion d’alpinistes polonais dans les gorges Taghia au printemps 2004.
De nos jours il reste au Maroc quelques représentants de l’ancienne émigration, mais la majorité des ressortissants polonais résidants actuellement au Maroc sont des couples mixtes avec leurs enfants.
La plupart s’est connu en tant qu’étudiants en Pologne et est venu s’installer au Maroc. C’est un groupe représentant l’intelligentsia ainsi que des professions libérales : médecins, dentistes, vétérinaires, ingénieurs, commerciaux etc. qui travaillent essentiellement dans le secteur privé.
Actuellement environ 400 ressortisants polonais résident au Maroc. La majorité d’entre eux vit à Rabat et à Casablanca. Quelques uns, dans les autres grandes villes du Maroc : Fès, Marrakech, Meknès, Oujda, Tanger, El Jadida. Depuis 1975 fonctionne à Rabat l’école polonaise qui  assure aux enfants polonais un contact avec leur langue et leur culture. 
p Visites bilatérales
Animés d’un désir d’élargissement et de développement de leurs relations diplomatiques, le gouvernement de la République de Pologne et le Royaume du Maroc ont  encouragé les visites réciproques des officiels et hauts responsables entre Varsovie et Rabat.
Les années 1960-70 ont été marquées par des visites à différents niveaux, des échanges de spécialistes et de délégations de l’administration à des niveaux divers. Le fait marquant de ces années était la brève visite en Pologne de Feu S.M. le Roi Hassan II  en 1966. Puis, à partir des années 90, après la chute du régime communiste, grâce à la volonté des gouvernements des deux pays, les relations se ravivent et les visites officielles se succèdent. Ainsi, en 1992, a lieu la visite officielle du chef de la diplomatie polonaise au Maroc, M. Krzysztof Skubiszewski. Puis, en  1996 – la  visite  du  Premier  ministre  marocain   et ministre  des  Affaires  étrangères  et  de  la  Coopération, M. Abdellatif Filali, en Pologne. En 2000, c’est le Premier ministre polonais M. Jerzy Buzek qui effectue une visite officielle au Maroc.
La volonté de resserrer les relations entre les deux pays et d’en faire une priorité étant réciproque, les contacts au plus haut niveau sont devenus plus fréquents. En 1998, le Président de la République de Pologne M. Aleksander Kwa?niewski a effectué une visite privée au Maroc. Il a été alors reçu par Feu S.M. le Roi Hassan II. En 1999, il s’est rendu par ailleurs à ses obsèques. En 2000, la Première Dame de la République de Pologne, Madame Jolanta Kwa?niewska, dans le cadre de ses activités a effectué un voyage à Essaouira. L’adhésion de la Pologne à l’UE, en 2004, a donné une nouvelle impulsion aux relations déjà existantes et les visites ainsi que les échanges se sont poursuivis.
En 2004, M. Mohamed Benaïssa, alors ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, s’est rendu en Pologne et a signé un accord de coopération culturelle entre la Pologne et le Maroc. D’importants contacts ont également été établi au niveau parlementaire. En janvier 2005, le Président du Sénat de la République de Pologne M. Longin Pastusiak a rendu une visite officielle à Rabat, accompagné d’une délégation d’une vingtaine d’hommes d’affaires polonais qui ont rencontrés leurs homologues marocains. En février 2007, M. Marek Jurek - Président de la Diète polonaise (Sejm), accompagné d’une délégation de députés est venu au Maroc.
En novembre 2007, sur l’invitation du Président du Sénat polonais M. Bogdan Borusewicz le 1er Vice Président de la Chambre des Conseillers, M. Mohammed Fawzi Benallal accompagné d’une délégation  parlementaire s’est rendu en Pologne.
Il est important de souligner les visites des différents ministres des deux pays qui se sont déroulées pendant la même période.
En 2006, M. Mohamed Al Achaari, ministre de la Culture du Maroc, s’est rendu en Pologne sur l’invitaion de son homologue polonais. Les deux ministres se sont entretenus essentielement sur la coopération culturelle entre les deux pays.
En février 2007 M. Mohand Laenser, alors ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes, s’est rendu en visite officielle en Pologne. Suite à cette visite ce fût M. Andrzej Lepper – Vice Premier ministre et ministre de l’Agriculture qui a visité le Maroc en mars de la même année. Il a partcipé au Salon International de l’Agriculture à Meknès. Dans le cadre de l’accord de coopération entre les deux Ministères des Affaires étrangères, les hauts responsables se sont mutuellement rendus visite pour des consultations politiques.
A noter dernièrement, le 8 et 9 mai 2008, la visite de la secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Madame Latifa Akherbach qui s'est rendue officiellement à Varsovie et qui a rencontré de hauts responsables polonais. En dehors des discussions sur la coopération bilatérale, la secrétaire d'Etat a dressé à ses homologues polonais un tableau des changements survenus au Maroc depuis une décennie dans le cadre du processus de transition démocratique.

* Ambassadrice
de la République
de Pologne au Maroc


Histoire des relations diplomatiques
Les relations diplomatiques entre le Maroc et la Pologne ont débuté le 7 juillet 1959. Ces relations ont toujours été amicales et marquées d'un respect mutuel entre les deux partenaires. Depuis, de nombreux ambassadeurs se sont succédés à Rabat comme à Varsovie.
Ambassadeurs accrédités au Maroc : S.E.M. Stefan Wilski (1959-1966), S.E.M. Janusz Zambrowicz (1966-1968), S.E.M. Feliks Niedbalski (1968-1972), M. Janusz _ebrowski (chargé d'affaires 1972-1973), S.E.M. Zdzis_aw Pachowski (1973-1977), S.E.M. Czes_aw Ciapa (1977-1982), S.E.M. Józef Klasa (1982-1986), S.E.M. Miros_aw Wojciechowski (1986-1990), S.E.M. Krzysztof _liwinski (1990-1994), S.E.M. Piotr Szymanowski (1994-1999), Mieczys_aw St_pi_ski (1999-2005).
L'actuelle ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Pologne au Maroc, S.E.Mme Joanna Wronecka a présenté ses lettres de créance à S.M. le Roi Mohamed VI le 30 juin 2005.
Ambassadeurs accrédités en Pologne : S.E.M. Abderrahim Harakat (1962-1966), S.E.Dr Abdessalam Harraki (1966-1975), S.E.M. Abdelaziz Bennani (1975-1982), S.E.Dr Abdessalam Ouazzani (1982-1991), S.E.M. Abdelmajid Alem (1991-1994), S.E.M. Abdeladim Tber (1994-2000), S.E.M. Hassan Abbadi (2001-2003), S.E.M. Abdeslam Alem (2003-2008).
S.E.M. Moha Ouali Tagma qui est actuellement en poste à Varsovie a présenté ses lettres de créance en tant qu'Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume du Maroc au Président de la République de Pologne S.E.M. Lech Kaczy_ski le 16 janvier 2009.

Conférence à Tanger
A l'occasion du 50ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre le  Royaume du Maroc et la  République de Pologne (1959-2009),  Madame Joanna Wronecka, ambassadrice de la République de Pologne au Maroc, va donner une conférence sur le thème : « Pologne-Maroc : quel partenariat pour le XXI ème siècle ». Cette conférence aura lieu le 3 juin à 11h à la Faculté  des sciences juridiques, économiques et sociales de Tanger.

Par Joanna Wronecka *
Lundi 1 Juin 2009

Lu 2488 fois


1.Posté par aharrat brahim le 05/04/2011 08:11
dziekuje bardzo.
znajduje twoj informacji bardzo interesuje.
jak jestem zainteresowane przez twoj kultury i naszego relacji , nie mamy dobrze slowe dla ciebie tylko "bravo ".

2.Posté par Abdelmalek O. le 24/05/2012 21:17
Heureux d' apprendre que je contribue aux relations les plus fraternels avec nos frère Slaves.
En effet je suis un berbère du Royaume marocain né à Dax sur les cotes landaise de France et Malgorzata K. est Polonnaise originnaire de Lodz au coeur de la Pologne.
De notre rencontre sur les pentes de la buttes de Montmartre à Paris après quelques années nous avons pris la direction du retour au racine du pin landais.
Et c'est ici que les cigognes de Meknès ont déposé une merveille de la nature envoyé direct du firmament béni des cieux le petit Yann Driss O. K. est né à Bayonne au Pays Basque.
J essayerai de lui transmettre de mon mieux ce que mère a pu imprégné en nous et qui jamais quittera nos origine et langue maternelle, que le vent transporte pfuiiiit.
Mon Dessein de vie est un diptyque celle de Yann sera je lui souhaite une merveilleuse œuvre et que son Triptyque honorera l'éternité de nos relations Basquoberbèropolonaise.
Do widzenia au revoir lay aynéc.
A.

3.Posté par Oulidi le 28/11/2013 07:37
Bonjour,
Un autre demi berber qui se rejoint à Vous :) Pour plus de details, je Vous invite à notre site.......sera un grand honneur pour nous. Merci.

4.Posté par Reda Mohamed Berrada le 29/08/2016 11:57
Bonjour,

Nous sommes en plein recrutement de profils Polonais à Casablanca pour le grand groupe Altran Maroc département Assistance Technique Automobile pour le marché français.

Prière de faire parvenir vos CV sur : redamomahhed.berrada@altran.com

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs