Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Polémique entre l’ONHYM et l’explorateur CircleOil

Selon l’Office, le problème réside dans le non-respect par la Société irlandaise de la réglementation en vigueur au Maroc




Polémique entre  l’ONHYM et  l’explorateur CircleOil

Suite à la publication d’un article par un quotidien arabophone de la place sur des accusations faites par la société irlandaise CircleOil, et qui opère dans l’exploration pétrolière au Maroc, à l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), ce dernier vient d’affirmer que le problème avec la société irlandaise CircleOil «réside dans le non-respect par cette dernière de certaines clauses contractuelles et de la réglementation en vigueur au Maroc, notamment celles relatives aux modalités d’exécution des marchés dont l’ONHYM, établissement public, est partie prenante en tant que représentant de l’Etat marocain».
C’est ce qui découle d’une mise au point parvenue dimanche à la MAP dans laquelle l’Office précise que CircleOil détient, depuis 2006, conjointement avec l’ONHYM des permis d’exploration dans la région du Gharb sur lesquels cette société, en tant qu’opérateur a exécuté des programmes de travaux conformément à ses engagements et au Code des hydrocarbures.
«C’est grâce aux moyens de l’ONHYM (appareils de forages, personnel) que les forages ont pu être faits dans les règles de l’art et au meilleur coût. A ce jour, les factures de prestations de forages et services n’ont pas encore été payées», indique l’Office.
L’ONHYM affirme, d’autre part, que le règlement des factures de CircleOil d’un montant de 31MDH et non de 40 MDH suit les procédures réglementaires en vigueur et applicables aux établissements publics, ajoutant que CircleOil a été régulièrement saisi pour compléter ses manquements sur ses dossiers mais en vain.
En ce qui concerne le gazoduc cité par le quotidien, l’Office affirme qu’aucune estimation n’a été faite par ses soins. «Suite à l’analyse en interne de l’étude technico-économique fournie par CircleOil, l’ONHYM en sa qualité d’opérateur, a approuvé la construction du gazoduc pour un montant de 14 millions de dollars», précise la mise au point, ajoutant, par ailleurs, que la société irlandaise n’a jamais soumissionné pour la réalisation du forage de Meskala, du fait qu’elle ne dispose pas de moyens techniques pour le faire.
 Concernant un éventuel projet de raffinerie de Sidi Kacem, l’Office note qu’aucune proposition d’investissement n’a été faite à ce sujet. La mise au point souligne que 31 partenaires de l’Office de renommée internationale, ont immédiatement apporté leur soutien à l’ONHYM et reconnaissent unanimement l’excellence des relations, l’expertise, la rigueur et l’honnêteté de son personnel.
L’Office précise enfin que le bassin du Gharb, lieu d’activité de CircleOil, est connu pour son potentiel moyen pour permettre d’évoquer l’introduction du Maroc à l’OPEP. Les déclarations relatives à l’estimation d’un quelconque potentiel doivent se faire par des spécialistes confirmés sur des bases scientifiques fiables, précise la mise au point.


Libé
Mardi 15 Octobre 2013

Lu 351 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs