Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Point de vue : Une troisième Intifada




La judaïsation de Jérusalem, troisième lieu saint de l’Islam, se poursuit inexorablement. Chaque action entreprise par les autorités d’occupation israélienne dans la partie Est de la ville sainte ne fait que cristalliser encore davantage la colère des Palestiniens, ainsi que les protestations et condamnations des pays arabes et islamiques. Alors que la Communauté internationale reste dans l’expectative, se contentant de simples condamnations émanant des seuls pays arabes et islamiques, devant la politique du fait accompli qu’Israël a fait sienne, les Palestiniens qui souffrent des agissements hégémoniques des Israéliens, ne peuvent rester les bras croisés.
La seule arme dont ils disposent est le soulèvement populaire, l’Intifada. S’ils passent à l’action, ça serait la troisième ! Vu la conjoncture actuelle dans le monde arabe, la troisième Intifada risque de déborder les frontières de la Palestine occupée. C’est un embrasement populaire qui menace les pays arabes et islamiques. Dieu seul sait comment les choses peuvent évoluer!
Bénéficiant du soutien inconditionnel des Américains et de la discrétion des pays occidentaux, Israël profite de toutes les occasions  pour réaliser son rêve d’ériger Jérusalem en tant que capitale éternelle du peuple juif.
Jérusalem qui a un statut triplement religieux, musulman, chrétien et juif se trouve aujourd’hui pratiquement isolée de la Cisjordanie d’abord par l’érection par les Israéliens du mur de séparation isolant les territoires occupés de ceux où sont entassés les Palestiniens, ensuite par les travaux de judaïsation menée inlassablement par les autorités juives.
La ville  est  aujourd’hui dans une situation d’enclave !
N’empêche, le sentiment religieux y est fortement exacerbé. On le remarque d’ailleurs, lors de la prière du vendredi où la moindre provocation de la soldatesque israélienne est vite transformée en manifestations.
Israël qui se croit intouchable menant à sa guise sa politique de spoliation systématique doit être rappelé à la raison, et d’abord par son premier soutien, c'est-à-dire les Américains.  Certes, ce n’est guère une démarche aisée pour les Etats-Unis qui se trouvent enferrés dans le conflit israélo-palestinien avec un protégé, Israël, aux dents longues, et qui risque de leur porter préjudice leur faisant perdre tout crédit, s’ils en ont encore, auprès des pays arabes et islamiques.
Le salut des Américains est d’avoir une politique équilibrée dans le conflit israélo-palestinien. Cela paraît une mission presqu’impossible tant qu’il y a des enjeux de politique intérieure qui déterminent la politique extérieure américaine. Si les Palestiniens, qui en ont aujourd’hui ras-le bol, décident de se soulever, en lançant une troisième Intifada, qui pourra nous dire alors ce que nous réservera l’avenir ?

Youssef BENZAHRA
Mardi 20 Décembre 2011

Lu 668 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs