Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Point de vue : Le “j’y suis, j’y reste” de Netanyahou




Point de vue : Le “j’y suis, j’y reste” de Netanyahou
Le tonitruant Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou veut des élections générales le plus tôt possible et pourquoi pas aujourd’hui même s’il le pouvait !
Se sachant en perte de vitesse et voulant jouer son va-tout, il veut prendre la classe politique israélienne de court et mettre tout le monde devant le fait accompli.
Netanyahou avance comme argument pour justifier des élections anticipées par le défi qu’Israël doit relever, celui de la sécurité et les problèmes économiques.
Quand le Premier ministre israélien évoque la sécurité d’Israël, il faut entendre par-là la menace que ferait planer le projet nucléaire iranien sur son pays. Il en fait une fixation, d’autant que son protecteur privilégié, à savoir Washington, ne veut pas le suivre dans sa folle entreprise de lancer une attaque contre les installations nucléaires iraniennes.
Quant aux problèmes économiques auxquels se trouve actuellement confronté Israël, ils sont la cause de remous au sein de la population qui accuse le contrecoup de la politique belliqueuse des gouvernants, lesquels consacrent le gros du budget de l’Etat à l’armée et aux forces de sécurité.
D’ailleurs, le gouvernement n’a toujours pas pu faire voter le budget 2013.
L’appel de Benyamin Netanyahou à des élections anticipées n’est en fait qu’un nouveau tour de passe-passe pour rester au pouvoir, quitte à sacrifier certains de ses soutiens  actuels comme Lieberman, l’extrémiste ministre des Affaires étrangères.
En effet, des observateurs ne manquent pas de constater que la démarche de Netanyahou est dictée par des calculs personnels afin d’empêcher ses adversaires politiques de s’allier éventuellement, ce qui risque de contrer ses propres projets et d’anticiper l’évolution que pourraient connaître les prochaines élections présidentielles américaines d’autant que les relations ne sont pas au beau fixe entre l’actuel locataire de la Maison Blanche et le Premier ministre israélien.

Youssef BENZAHRA
Lundi 15 Octobre 2012

Lu 473 fois


1.Posté par le marocain le 16/10/2012 20:40
Le Premier Ministre israélien joue avec le feu.Et ce feu brulera son pays,car il cherche par n'importe quel moyen a entrainer les USA dans une guerre contre l'Iran.Ce pays est dure à mastiquer,étant donné qu'il est en position défensive.
Au lieu de dialoguer avec ses voisins,et de donner une large liberté,voir même évacuer les territoires occupés,le premier ministre fouille dans des braises ardentes.Il est à la limite d'une catastrophe en cas d'attaque contre l'Iran.
Donc BB doit bien réflichir 70 fois avant d'ordonner une attaque contre l'Iran,étant donné sur la ligne de mire des armes Iraniennes.
M.Le Premier Ministre n'essayez pas de telles aventures......................./

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs