Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Point de vue : La France et le génocide arménien




La France ne serait-elle pas en train de lever un lièvre ?
Alors que l’échéance des élections présidentielles françaises approche, tous les candidats ou leurs camps se lancent dans une surenchère effrénée pour engranger la moindre voix et mettre ainsi tous les atouts de leur côté le jour «J».
Voilà qu’une parlementaire du parti majoritaire, l’UMP, en mal de publicité vient de proposer un projet de loi reconnaissant le génocide arménien.
Pour ne pas être en reste, les députés de tous bords lui ont emboité le pas pour voter le texte de loi.
Or, la démarche de la représente de l’UMP, qui se faisait remarquer plutôt par une participation toute relative aux débats de l’Assemblée, prend un caractère opportuniste. Cela lui permettait de sortir de l’ombre et en même temps de susciter un débat dont elle ne pouvait soupçonner l’issue. Avant même l’adoption du texte de loi sur le génocide arménien, la Turquie s’est manifestée d’une manière vigoureuse en considérant qu’il s’agit là d’une intrusion dans ses affaires intérieures et menace la France de représailles !
Les autorités turques très déçues affirment qu’une telle loi ouvrirait des plaies irréparables dans les relations turco-françaises.
Ce ne sont pas uniquement les Turcs qui ont mal réagi à l’adoption par l’Assemblée nationale française de la loi reconnaissant le génocide arménien.
Ainsi, les historiens se disent opposés à l’ingérence du législateur dans l’histoire. Ils soulignent que ce n’est pas aux politiques d’écrire l’histoire.
Certains considèrent que le fait que les législateurs français votent une loi qui ne concerne pas l’histoire nationale est problématique !
Dans ce cas, la France ne va-t-elle pas voter une loi contre tous les crimes de l’humanité comme l’extermination des indiens d’Amérique ?
Que dire si un parlement ou des parlements étrangers décidaient de voter des lois dénonçant le génocide auquel s’est livrée la France en Afrique et ailleurs ?
De ce fait, la France se trouverait dans la situation de l’arroseur arrosé !

Youssef BENZAHRA
Samedi 24 Décembre 2011

Lu 693 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs