Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Point de vue : L’après Ali Abdellah Saleh




Après 33 années de pouvoir, et une année d’un soulèvement populaire réprimé par des forces de l’ordre causant des morts et des blessés parmi les protestataires , l’ère du président général Ali Abdellah Saleh est tournée. Il a enfin cédé les rênes du pouvoir à son successeur Abd Rabbo Mansour Hadi, élu pour une période transitoire de deux années.
Ali Abdellah Saleh aura résisté jusqu’à la dernière minute avant de quitter la présidence du Yémen. Il aura fallu que le pays tombe dans la dissidence, et surtout qu’Ali Saleh échappe par miracle à l’attentat qui a failli l’emporter pour qu’enfin, il comprenne, que son heure a sonné et qu’il doit partir.
Après moult tergiversations, Ali Saleh est désarmées hors du pouvoir. Mais en fait pour combien de temps ? N’a-t-il pas lui-même tout mis en scène pour sa sortie, veillant aux moindres détails, allant jusqu’à choisir son successeur qui n’est autre que son vice-président, qui devait recevoir l’aval du peuple pour faire bonne figure.
En fait, Ali Abdellah Saleh n’a pas quitté totalement le pouvoir. Il garde la main sur les rouages de l’Etat où ses pions sont toujours présents, sans oublier qu’il reste le chef du parti majoritaire et que la moitié des membres du Parlement appartiennent à sa mouvance.
Il peut à tout moment revenir au pouvoir s’il le voulait. Encore faut-il que les Yéménites le veuillent. Rien ne le laisse présager. Des voix s’élèvent déjà pour réclamer le départ de tous les proches d’Ali Abdellah Saleh se trouvant toujours dans les différentes instances, dans l’armée, la sécurité ou l’administration. C’est un nouveau round de protestations qui a déjà commencé.
Quoi qu’il en soit, le Yémen, qui a passé des moments très difficiles et se trouvait pratiquement au bord du gouffre, peut enfin respirer tout au moins pour quelque temps. On ne sait pas combien cela durera.

Youssef BENZAHRA
Jeudi 1 Mars 2012

Lu 328 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs