Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Point de vue : L’Irak à la dérive




Le départ des Américains de l’Irak n’aura rien arrangé ! Ils ont laissé un pays dépecé, et les différentes communautés de ce pays se sont lancées dans une guerre fratricide pour s’emparer du pouvoir à Bagdad.
Les Américains auront réussi la gageure après neuf années d’occupation, de détruire un pays qui, malgré le régime autocratique de Saddam Houssein, avait au moins les structures d’un Etat ! Sans pleurer sur le régime disparu, il n’en reste pas moins que l’on regrette aujourd’hui l’ancien Irak.  Est-ce le sort de l’Irak d’être dirigé par des despotes?
Il semble que oui! L’Irak, anciennement la Mésopotamie berceau de l’humanité, à part quelques décennies, a toujours été soumis à des régimes autoritaires. Aujourd’hui, les prétendants au pouvoir sont pléthore. Ils sont pour la plupart des pantins des Américains qui semblent avoir fait le mauvais choix. Est-ce un choix délibéré ou uniquement un pur hasard ?
Quoi qu’il en soit, en quittant l’Irak, les Américains ont lâché dans l’arène des rapaces avides de s’emparer du pouvoir.
Noury El Maliki qui a usé de manigances pour s’imposer et arriver à la Primature est aujourd’hui décrié par ceux qui étaient hier encore ses alliés. Ils exigent son départ pour résoudre la crise dans laquelle se trouve empêtré l’Irak. Ayad Aallaoui, ancien Premier ministre et leader de la Liste Irakia attaque de front El Maliki, son successeur et chef de la coalition de l’Etat de droit. Le départ de Noury El Maliki devrait intervenir avant la tenue des réunions préparatoires du congrès national qui doit décider de l’avenir de l’Irak. Noury El Maliki l’entendra-t-il de cette oreille ? Ce n’est pas sûr ! D’ailleurs, il s’est dépêché de renvoyer les ministres appartenant à la Liste Irakia, les amis d’Ayad Aallaoui. La décision de Noury El Maliki a été dénoncée par les autres composantes irakiennes telles que les Kurdes et les Sadryynes qui considèrent que le limogeage des ministres de la Liste Irakia n’est pas justifié et en contradiction avec la loi ! Que va devenir l’Irak dans ce désordre politique ajouté à l’instabilité sécuritaire. Il ne se passe pas un jour sans que l’on annonce un attentat ou des attentats faisant des victimes par dizaines.

Youssef BENZAHRA
Samedi 21 Janvier 2012

Lu 396 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs