Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Point de vue : Je suis Charlie … Je ne le suis pas, l’amalgame criminel




Point de vue : Je suis Charlie …  Je ne le suis pas, l’amalgame criminel
Après les crimes terroristes abjects commis contre Charlie Hebdo, nombre d’internautes se sont identifiés en signant le « Je suis Charlie ». D’autres auraient bien aimé faire de même et sans réserve. « Je suis Charlie » est ainsi l’expression d’un engagement unanime du monde libre contre le terrorisme qui n’a point de religion. Mais, ils se sont demandé, au fil des évènements, s’ils étaient vraiment « Charlie ». Et pour cause, les campagnes de haine véhiculant un discours islamophobe dans certains médias occidentaux ont décribilisé alignement libre, engagé et spontané.
Les discours revenant dans pas mal de médias et même dans des réseaux sociaux font état d’un dédain total pour la religion musulmane et d’une parfaite ignorance des réalités du monde arabo-musulman. Du coup, pour tout un pan des médias occidentaux, l’on est désormais terroriste par le simple fait d’être musulman ! Ce qui a provoqué une riposte immédiate marquée par un déni d’identification. Une réaction hâtive contre cette islamophobie assez exagérée, mais bel et bien reflétant l’état d’âme de ces musulmans se sentant à chaque fois dans le collimateur.
Même un ministre allemand appelle l’extrême droite à arrêter cette haine contre l’islam et de ne point commettre l’amalgame criminel. Après les marches de ce dimanche en France, l’on ne peut que crier haut et fort : « Nous sommes bien Charlie… mais jamais pour l’adoption de sa ligne éditoriale provocatrice, ni pour l’approbation de ses blasphèmes contre les symboles et la foi des musulmans ! ». « Nous sommes Charlie » pour la défense des valeurs universelles du droit à la vie, à la liberté d’expression et au vivre-ensemble.
Ni ce qu’avait fait Hitler contre les juifs, ni ce qu’avait commis Churchill au Kenya, ni les boucheries de Sharon à Sabra et Chatila, ni celles des deux présidents Bush en Irak, ni enfin l’attaque des talibans dernièrement contre les écoliers pakistanais … n’auraient été possibles par le fait que les auteurs de ces crimes étaient juifs, musulmans ou chrétiens … C’est plus complexe que cette réalité…

Mustapha Elouizi
Mercredi 14 Janvier 2015

Lu 875 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs