Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Point de vue : Comment les Musulmans de France vivent les attaques récurrentes contre l’Islam ?




Le rassemblement annuel des Musulmans de France au Bourget dans la banlieue parisienne avait cette année un caractère particulier puisque se tenant en pleine campagne électorale. La surenchère électorale battant son plein, les Musulmans de France ont fait l’objet d’attaques récurrentes qui ont atteint leur point culminant après la tuerie perpétrée par Mohamed Merah à Montauban et à Toulouse et les arrestations d’islamistes radicaux présumés.
Le Front national, parti d’extrême droite française, et l’UMP, parti du président candidat  jouant sur la peur du Français populaire, ont usé de la stigmatisation des Musulmans de France rendus responsables de tous les maux dont souffre actuellement le pays.
L’incursion de Nicolas Sarkozy dans le terrain du Front national semble avoir réussi au président candidat puisqu’il a pu renverser la tendance des sondages en sa faveur au détriment de son adversaire immédiat, le socialiste François Hollande.
Il y a des magistrats qui vont jusqu’à accuser le président sortant d’instrumentaliser les arrestations dans les milieux islamistes en provoquant  des fuites susceptibles de nuire aux enquêtes et de leur donner une forme publicitaire afin de conforter sa position dans la course à la présidence.
Pour combien de temps encore Nicolas Sarkozy pourra maintenir  son avance ? D’après certains analystes, il pourrait éventuellement gagner le premier tour, mais il sera distancé au deuxième tour, le 6 mai par le candidat socialiste François Hollande.
D’ailleurs, les arguments du candidat UMP s’étiolent au fur et à mesure  du déroulement de la campagne électorale. Le projet ou le programme de la nouvelle présidence que l’on attendait a été une grosse déception. Nicolas Sarkozy n’a fait que reprendre et récapituler des mesures déjà annoncées, mettant l’accent sur l’impératif budgétaire et les valeurs, suscitant la peur des Français, la peur contre les musulmans, la peur contre les lendemains incertains.
Pendant ce temps, le président candidat omet d’évoquer son bilan. Point d’allusion ou de référence. Il est vrai qu’il n’a pas intérêt à s’y attarder. Il n’est pas si glorieux que cela !

Youssef BENZAHRA
Mardi 10 Avril 2012

Lu 787 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs