Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plusieurs projets inaugurés : Le secteur de la santé se renforce à Ifrane




La province d'Ifrane a connu, récemment, la naissance de plusieurs projets à caractère socioéconomique visant l'amélioration des services indispensables à la vie quotidienne des citoyens.
Ainsi, la commune rurale de Dayet Aoua a-t-elle été au rendez-vous avec l'inauguration du projet de connexion du Douar de Sehb Larhnem au réseau d'eau potable à travers la réalisation d'un forage équipé d'un château d'eau et d'une motopompe en plus d'une conduite d'eau sur plusieurs kilomètres reliant plusieurs bornes fontaines.
Sur le plan sanitaire, la ville d'Azrou s'est dotée d'un centre provincial de diagnostic et de traitement des maladies pulmonaires qui offrira ses services à plus de 150.000 habitants. Ce projet estimé à 2.270.000 DH assurera le suivi d'une trentaine de patients atteints par la tuberculose au niveau de la province d'Ifrane.
La commune rurale de Sidi El Makhfi s'est équipée de deux dispensaires notamment au Douar de Bouchahda et celui de Tiouririne abritant une population globale de plus de 2000 âmes.
Dans le cadre des grands projets réalisés au niveau d'Ifrane, plusieurs d’entre eux ont poussé comme des champignons depuis plusieurs années pour être ensuite abandonnés comme c'est le cas du mémorable sanatorium de Ben Smim livré à son triste sort au cœur de la forêt du Moyen Atlas.
Ces projets qui ont nécessité des millions de dirhams pour ne pas dire des milliards pour leur réalisation ont pour nom: l'Ecole nationale des ingénieurs forestiers (ENFI) d'Ifrane restée fermée depuis plus de dix ans pour la simple raison que le forestier en question qui doit être au plus près de la forêt même au cours de sa formation refuse de quitter la ville de Salé et son ancienne école.
Le second projet est celui de l'hôpital international d'Ifrane réalisé et équipé en matériel de pointe dans le complexe de l'Université Al Akhawayn depuis plus de 12 ans toujours fermé parce que le ministère de tutelle est incapable de gérer un aussi beau joyau des établissements sanitaires du Royaume abandonné dans la ville d'Ifrane, chef-lieu de toute une province qui manque d'un hôpital provincial au niveau d'Ifrane qui connaît un plein essor de nos jours. Au niveau du même complexe de l'Université Al Akhawayn et depuis plus de 12 ans aussi, le soi-disant supermarché construit pour répondre aux besoins des résidents Al Akhawayn et des centres d'estivage alentours et qui devrait faire par la suite objet d'un projet de Technoparc d'Al Akhawayn est toujours  fermé et abandonné à quelques mètres de l'Hôpital international d'Ifrane, son binôme audit complexe Al Akhawayn.
Il y a lieu de signaler qu'après plusieurs années d'oubli et de laisser-aller, les œuvres sociales des postiers se sont rappelé enfin qu'ils ont détruit un centre de séjour pour leurs fonctionnaires il y a plus de 10 ans en plein-centre d'Ifrane en vue de sa rénovation ; mais ils n'ont entamé les travaux de démolition totale et de reconstruction à neuf que cet été. Pour cette relance des travaux de projets abandonnés, nous osons espérer que le ministère de l'Education nationale se rappelle lui aussi qu'il a démoli l'ancien internat de montagne de la ville d'Ifrane depuis plus de six ans dans la perspective de le transformer en un centre national de formation continue qui n'a jamais vu le jour encore de nos jours. Ce même département, à travers sa fondation des œuvres sociales, s'est acheté un lot de terrain de plusieurs hectares dans la zone d'extension d'Ifrane réservée au centres d'estivage et aux villages de vacances et ce, pour la réalisation d'un village de vacances pour le personnel enseignant et administratif qui mérite lui aussi un  centre d'estivage à Ifrane au lieu des vacances dans des salles de classes.

MOHAMMED DRIHEM
Lundi 30 Août 2010

Lu 647 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs