Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plusieurs dizaines de morts dans des attentats depuis mardi : Pèlerinage sanglant à Bagdad




Des centaines de milliers de chiites, venus pour certains de l'étranger, étaient rassemblés mercredi à Bagdad pour le deuil de Moussa Kazim, le septième des douze imams vénérés par les chiites, mort empoisonné en prison en 799 sur ordre du calife abbasside Haroun al-Rachid, selon la tradition.
Au moins 68 personnes ont péri depuis mardi à Bagdad dans une série d'attentats contre des fidèles venus commémorer la mort de l'imam Moussa Kazim, un des pèlerinages du chiisme, a-t-on appris jeudi de sources proches des services de sécurité.
Ces attaques contre les pèlerins, qui ont fait plus de 400 blessés, surviennent dans un contexte de blocage politique en Irak où quatre mois après les législatives, aucun accord n'a été forgé entre les partis politiques sur le nom du prochain Premier ministre ni la composition du nouveau gouvernement.
Hier peu avant l'aube, un engin piégé a explosé dans le quartier de Baab-al-Mouazam (nord de la capitale), tuant quatre personnes et en blessant 46. Une autre bombe a dans le même temps fait trois morts et 31 blessés à Machtal (sud-est), selon le ministère de l'Intérieur.
Plus tard dans la matinée, un attentat à la voiture piégée a fait un mort et dix blessés dans le quartier d'Al-Alaam (ouest). Une femme a été tuée et quatre personnes ont également été blessées par une bombe à Zafaraniya (sud).
Des centaines de milliers de chiites, venus pour certains de l'étranger, étaient rassemblés mercredi à Bagdad pour le deuil de Moussa Kazim, le septième des douze imams vénérés par les chiites, mort empoisonné en prison en 799 sur ordre du calife abbasside Haroun al-Rachid, selon la tradition.
L'attaque la plus sanglante a fait 28 morts et 136 blessés quand un kamikaze s'est fait exploser en début de soirée mercredi au milieu d'une foule de pèlerins dans le quartier d'Azamiya (nord), selon un nouveau bilan du ministère de l'Intérieur.
Beaucoup de pèlerins passent par ce quartier sunnite, pour atteindre, via un pont sur le Tigre, le district chiite voisin de Kazimiya, où se trouve le mausolée de Moussa Kazim.
Dans le quartier de Yarmouk (ouest), un attentat à la bombe a fait 14 morts et une centaine de blessés.
Onze personnes ont été tuées et 49 blessées par plusieurs engins piégés dans les quartiers de Foudaïlia et Bagdad al-Jadida (Est).

AFP
Vendredi 9 Juillet 2010

Lu 254 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs