Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus jamais ça !




Plus jamais ça !
Cherchez l’intrus. Serait-ce le premier procureur qui s’était lourdement trompé de sujet, aidé en cela par des policiers zélés et tout autant à côté de la plaque ou ce deuxième procureur qui a adhéré à la même logique que toutes ces dizaines d’avocats, en disculpant les jeunes Siham et Soumya que l’on a stupidement, bêtement, arbitrairement cherché à inculper, sous un prétexte des plus fallacieux : leurs habits qui sont, au fait, ceux du commun des mortels. La vérité est aujourd’hui connue de tous. Les deux filles s’étaient fait harceler mais elles ont eu le tort de ne pas répondre positivement aux avances de leurs harceleurs
qui allaient trop vite se muer en inquisiteurs, en agresseurs, rejoints tout aussitôt par des mecs tout aussi bêtes et bornés.
L’occasion était trop précieuse pour des mecs en mal de virilité pour s’en prendre à des femmes qui avaient de la personnalité et qui, plus est, avaient osé leur tenir tête.
C’est vrai qu’il y a de tout pour faire un monde ou une société. C’est vrai que des imbéciles, il y en a partout.
Sauf que le plus triste dans l’histoire, c’est que ceux censés redresser le tort, protéger les victimes et sévir contre les bourreaux, ont complètement pris les choses à l’envers : Siham et Soumya sont appréhendées, ridiculisées, mises en tôle, acculées à signer un PV dont elles ignoraient la teneur, présentées devant un juge d’instruction qui, manifestement, s’est fait un plaisir de
prendre le PV de police pour la Vérité absolue.
La vilaine procédure se poursuit et une date est fixée pour faire passer en jugement … les victimes ! Toutes destinées au bûcher! Ni vu, ni connu.
C’est en tout cas, ce qui allait, à coup sûr, se passer. Fort heureusement, le Maroc ne compte pas que de faux dévots, des vicieux, des imbéciles, des lâches et des incompétents.
Des manifestants par centaines, par milliers ont battu le pavé à travers de nombreuses villes du pays. Des pétitions recueillent des centaines et des centaines de signatures pour un Maroc pluriel, pour le respect total des libertés et pour dire non au diktat de l’obscurantisme.
Et pour que le bon sens puisse prévaloir jusqu’au bout, il faut que les coupables et les incompétents répondent de leurs méfaits. D’autres procès, les vrais, doivent s’ouvrir.

Par Mohamed Benarbia
Mercredi 8 Juillet 2015

Lu 1043 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs