Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de place pour les joueurs étrangers non capés dans le championnat national

Les clubs doivent continuer à se contenter des gardiens de but du terroir




La requête formulée par les clubs nationaux de football de vouloir renforcer leurs rangs par davantage de joueurs étrangers a été rejetée par le Comité directeur de la Fédération Royale marocaine de football (FRMF), réuni lundi à Rabat, sous la présidence de Fouzi Lakjaâ, président de la FRMF.
Il a été décidé de s’en tenir au nombre de 4 joueurs étrangers au sein de l’effectif de l’équipe première de chaque club, mais à des conditions. Ainsi, pour les formations évoluant dans le championnat professionnel de première division, elles peuvent recruter deux éléments qui comptent au moins dix sélections avec leurs équipes nationales premières ou celles des locaux. Les deux autres crampons doivent au moins avoir disputé également 10 matches internationaux avec les sélections des moins de 23 ans, rapporte le communiqué fédéral.
Les clubs de la seconde division du championnat pro n’ont pas été en reste et les trois joueurs étrangers dont ils disposent doivent eux aussi remplir deux conditions. La première est qu’un joueur doit compter une sélection avec l’équipe A ou celle des locaux de son pays, alors que les deux autres sont tenus de totaliser au moins 10 capes avec les sélections des moins de 23 ans.
Autrement dit, plus de place pour des joueurs non internationaux et seuls ceux présentant des CV bien garnis seront les bienvenus dans les clubs marocains. Des éléments en mesure d’apporter un plus, tant que leur rémunération est conséquente, et non pas des crampons qui n’ont de pro que l’appellation et qui s’amènent dans le championnat national pour faire de l’ombre voire effacer de la carte des joueurs marocains qui peinent à trouver l’occasion pour sortir de l’anonymat.
Autre point majeur débattu lors de cette réunion est celui relatif au recrutement des gardiens de but étrangers. Une fois encore, c’est le niet catégorique, ce qui doit arranger les keepers du cru, sauf qu’ils sont sommés de doubler d’efforts et de se montrer dignes de cette confiance placée en eux.
Le deuxième refus a concerné le recrutement de deux joueurs étrangers par les clubs engagés en compétitions continentales. Le comité directeur de la FRMF a fondé sa décision sur le fait que la CAF (Confédération africaine de football) impose que les joueurs étrangers doivent se produire avec leurs clubs respectifs aussi bien au niveau local qu’africain.
Il faut dire que ces décisions ont été prises après examen des propositions présentées au cours de la précédente réunion du comité directeur et après consultations menées par le directeur technique national (DTN), Nasser Larguet, avec les cadres techniques du cru.
A signaler, en dernier lieu, que pour ce qui est du volet du statut des entraîneurs, un rapport a été présenté par Rachid Taoussi, en sa qualité de représentant des entraîneurs au sein du comité directeur de la FRMF. Suite à cela, il a été convenu de charger la Ligue nationale de football professionnel et son homologue de football amateur d’examiner ce statut et d’émettre leurs avis, conclut le communiqué fédéral. 

Mohamed Bouarab
Mercredi 30 Décembre 2015

Lu 776 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs