Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de deux millions de spectateurs attendus au Festival Mawazine

L’évènement se poursuit jusqu’au 20 mai courant




Le Festival Mawazine rythmes du monde, qui souffle cette année sa 16ème bougie, rend hommage comme à l’accoutumée à la diversité culturelle avec à l’affiche des stars de la musique internationale, occidentale, marocaine et africaine. Les festivaliers de ce rendez-vous culturel annuel de la capitale, qui se déroule du 12 au 20 mai, auront un large éventail de choix offert par les différentes scènes mises en place pour l’occasion. Sur la scène Nahda espace oriental par excellence, les plus grandes voix de la musique orientale présenteront aux festivaliers une occasion unique de découvrir le meilleur du répertoire moderne et classique de la région.
Le lever de rideau des festivités a été assuré par Sami Yusuf, l’artiste proclamé britannique musulman le plus populaire au monde, avant de voir succéder tour à tour Majid Al Mohandis, Nawal El Zoghbi, Al Salem, Hussein El Deek, Fares Karam, Najwa Karam, Tamer Hosny, Asmae Lamnawar, Hatim Ammor et Georges Wassouf.
Dans un cadre magique et confortable, cette scène, qui permet de rassembler à chaque concert plusieurs dizaines de milliers de personnes, illustre la passion de Mawazine pour la musique arabe. Sur la rive du Bouregreg, la scène qui porte le nom de la rive bordant les deux villes jumelles, restera fidèle à son amour pour l’Afrique en mettant à l’honneur les musiques du contient avec le grand chanteur de reggae l’Ivoirien Alpha Blondy en concert de clôture.
Tout au long du festival, le public aura ainsi rendez-vous avec le groupe Panache Culture, le rappeur MHD, Amadou et Mariam, le grand Bonga Ibibio Sound Machine, Baloji, la formation d’afrobeat Pat Thomas et Calypso Rose. Haut lieu des concerts mythiques de Mawazine, le Théâtre National Mohammed V sera encore une fois le témoin des grands moments de l’histoire du festival avec le légendaire Charles Aznavour en ouverture de la programmation exceptionnelle de cette édition. Charles Aznavour demeure sans aucun doute le grand auteur-compositeur de langue française vivant et l’une des plus grandes voix de la musique populaire moderne.
Une programmation exceptionnelle attend les adeptes de cette scène emblématique avec outre Charles Aznavour, Anoushka Shankar, Lotfi Bouchnak, Badr Rami, Susana Baca, entre autres. Quant au site de Chellah, il rend sans cesse hommage aux plus belles traditions musicales. Cette édition ne dérogera pas à la règle en mettant à l’honneur les chants des îles du monde entier.
A Salé, scène marocaine par excellence, les plus grands talents du Royaume offriront au public neuf jours de musique à la croisée des chemins, entre gnaoua, châabi, rock, reggae, fusion, amazigh, rap et hip-hop. Comme chaque année, Mawazine 2017 tiendra sans nul doute toutes ses promesses et offrira une fois de plus aux festivaliers des moments de joie qui resteront gravés à jamais dans leurs mémoires.

M.O.
Samedi 13 Mai 2017

Lu 791 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs