Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 80 morts après les raids sur Deir Ezzor en Syrie


L'alliance kurdo-arabe avance vers le centre de Minbej, fief de l'EI



Au moins 82 personnes, dont 58 civils, ont été tuées samedi dans des raids de l'aviation russe et du régime syrien sur Deir Ezzor (est), contrôlée par le groupe Etat islamique (EI), selon un nouveau bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
"Trois raids de l'aviation russe et syrienne contre la localité d'al-Kouriyé, au sud-est de la ville de Deir Ezzor, ont tué 58 civils", a indiqué dimanche l'OSDH.
En outre, 24 autres personnes ont péri dans ces raids sans que l'on sache s'il s'agissait de civils ou de jihadistes de l'EI, a indiqué l'OSDH, une ONG qui s'appuie sur un vaste réseau de sources dans le pays en guerre.
Dans un premier bilan samedi, l'OSDH avait rapporté que 47 personnes, dont 31 civils, avaient péri dans ces raids.
L'EI contrôle plus de 60% de Deir Ezzor, chef-lieu de la province éponyme. La Russie, alliée du régime de Damas, est intervenue massivement dans la guerre en Syrie en septembre avant d'annoncer en mars un retrait partiel.
Par ailleurs, les combattants de l'alliance kurdo-arabe, appuyés par les avions de la coalition menée par les Etats-Unis, avançaient samedi vers le centre de Minbej, fief du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie.
Toujours dans le nord du pays en guerre, les forces du régime du président Bachar al-Assad, soutenues elles, par l'aviation russe, cherchaient à couper la principale route de ravitaillement des groupes rebelles d'Alep.
Les combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS), qui étaient entrés jeudi dans le sud-ouest de Minbej après trois semaines d'offensive, ont pris le contrôle du "rond-point des moulins", une importante intersection dans le sud de Minbej, ce qui les rapproche du centre-ville, a indiqué l'OSDH.
Des combats de rue avec les jihadistes de l'EI ont eu lieu toute la nuit jusqu'à samedi à l'aube, a précisé l'OSDH.
Les Brigades des révolutionnaires de Raqa, une des composantes arabes des FDS, ont confirmé sur Twitter l'avancée dans la ville, dont l'EI s'était emparé en 2014.
Selon l'OSDH, des affrontements se déroulent aussi dans les faubourgs nord, sans que les combattants kurdo-arabes ne parviennent pour le moment à entrer par ce côté. Au moins 89 membres des FDS et 463 jihadistes de l'EI ont été tués depuis le début de l'offensive le 31 mai.
Après un siège de près de deux semaines, les FDS avaient pénétré jeudi à Minbej malgré une résistance acharnée de l'EI qui utilise des kamikazes et des voitures piégées pour freiner l'avancée.
Avant d'être assiégée, Minbej, qui se trouve dans la province d'Alep, servait aux jihadistes de principal carrefour d'approvisionnement de la frontière turque vers Raqa, leur capitale de facto en Syrie située plus à l'est.
L'assaut terrestre est accompagné par d'intenses bombardements aériens de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis qui combat l'EI également dans l'Irak voisin.

Lundi 27 Juin 2016

Lu 543 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs