Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 50 morts dans une fusillade à Las Vegas




Au moins 50 personnes ont été tuées et plus de 100 blessées lors d'une fusillade qui a éclaté dimanche soir à Las Vegas, dans l'ouest des Etats-Unis, lors d'un festival en plein air de musique country, a annoncé la police.
Le tireur se trouvait au 32e étage de l'hôtel-casino Mandalay Bay, à proximité duquel se tenait un concert.
"Les policiers s'y sont rendus et ont abattu le suspect à cet endroit. Il est mort", a déclaré à la presse le shérif de Las Vegas Joe Lombardo. Il a été identifié, il s'agit d'un résident de la ville, a ajouté le shérif, sans révéler son identité.
"Nous avons plus de 100 blessés et plus de 20 personnes qui sont mortes à ce stade", a-t-il indiqué.
Les circonstances de cette fusillade restent floues et les mobiles du tireur sont inconnus. La police a précisé être à la recherche de la compagne du tireur, une jeune femme nommée Marilou Danley.
Selon les premiers témoignages et de premières indications, des coups de feu ont été tirés contre de nombreuses personnes venues assister à ce concert du chanteur Jason Aldean.
Dans un message sur Instagram, le musicien a indiqué que son groupe et lui étaient sains et saufs. "La soirée a été au-delà de l'horreur", a-t-il confié en dédiant "ses pensées et ses prières" à tous ceux qui se trouvaient dimanche à son concert.
Des images provenant du Mandalay Bay montraient une foule participant à un concert interrompu par des bruits ressemblant à des rafales d'arme automatique.
Sur des photos prises au moment du concert, on peut voir plusieurs personnes blessées, allongées sur le sol devant la scène, parfois réconfortées par un proche.
La fusillade a provoqué un vaste mouvement de foule et des scènes d'affolement parmi le public du concert et dans la ville du Nevada, connue pour ses casinos et ses hôtels de luxe.
"Ça a commencé comme un bruit de verre brisé. On a regardé autour de nous pour savoir ce qui se passait. Quelques minutes plus tard, on a entendu pop-pop-pop-pop. On a pensé que c'était des feux d'artifice ou des pétards. Et on a réalisé que ce n'était pas le cas, que c'était des coups de feu", a raconté une spectatrice, Monique Dekerf à la chaîne CNN.
"On a pensé pour un moment, OK on va bien, il n'y a plus de tirs et puis ça a recommencé", a-t-elle ajouté.
Sa soeur, qui assistait avec elle au concert, a estimé que "les tirs venaient de la droite (...). C'était juste là, pas loin de nous", a-t-elle raconté.

Mardi 3 Octobre 2017

Lu 609 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs