Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 300 disparus après le naufrage d'un ferry en Corée du Sud




Plus de 300 disparus après le naufrage d'un ferry en Corée du Sud
Les secours ont évacué mercredi 164 des 477 personnes présentes à bord d'un ferry en train de sombrer au large de la côte sud-ouest de la Corée du Sud et au moins deux personnes sont mortes, ont annoncé les autorités locales.
Selon les autorités sud-coréennes, les opérations ne sont pas terminées et il est difficile d'obtenir des informations fiables sur le sort des quelque 300 personnes qui pourraient encore se trouver à bord.
Un responsable du lycée Danwon d'Ansan, dans la banlieue de Séoul, a déclaré à Reuters que 338 lycéens et enseignants de l'école qui se rendaient en voyage scolaire sur l'île de Jeju, à une centaine de kilomètres au sud de la péninsule coréenne, avaient été évacués. Les gardes-côtes et les secours n'ont pas été en mesure de confirmer cette information. 
Le Sewol, ferry de 900 places qui transportait au total 477 passagers et membres d'équipage ainsi que 150 véhicules, a chaviré et presque totalement sombré, montrent des images de la chaîne YTN sur lesquelles on ne voit plus que la partie avant de sa coque blanche et bleue.
La présidente sud-coréenne Park Geun-hye a appelé tous les bateaux croisant à proximité du navire naufragé à se dérouter pour lui porter secours, ont indiqué ses services.
Selon un responsable gouvernemental, 18 hélicoptères et 34 bâtiments de la marine et des gardes-côtes participent aux opérations.
La marine américaine a envoyé un navire d'assaut amphibie, le USS Bonhomme Richard, pour participer aux recherches. Le navire effectuait une patrouille de routine au large de la côte ouest de la Corée du Sud avant de se rendre sur les lieux de l'accident, a précisé la septième flotte de l'US navy.
Le ferry, qui avait appareillé du port d'Incheon, près de Séoul, a lancé un appel de détresse tôt mercredi matin alors qu'il commençait à gîter fortement.
La cause de l'accident n'a pas encore été déterminée avec certitude mais le ferry a subi un "choc violent et bruyant" avant de chavirer, a déclaré un passager interrogé par YTN.
Un épais brouillard a entraîné l'annulation de plusieurs liaisons maritimes mercredi dans la région.
Les gardes-côtes ont annoncé qu'un corps avait été retrouvé à bord du bateau. Une deuxième personne est décédée à son arrivée à l'hôpital Hankook de la ville de Mokpo, a dit un responsable de l'établissement.
Le ministère sud-coréen de la Sécurité et des Administrations avait annoncé tout d'abord que 368 personnes avaient été secourues et qu'une centaine d'autres étaient toujours portées disparues, mais il a reconnu par la suite une erreur de calcul. 

REUTERS
Jeudi 17 Avril 2014

Lu 73 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs