Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 260 millions de dollars pour la réalisation d'un amphithéâtre high-tech au Maroc

Un projet maroco-canadien qui permettra de drainer un million de touristes nord-américains




Plus de 260 millions de dollars pour la réalisation d'un amphithéâtre high-tech au Maroc
Un accord de principe a été conclu entre le MABI Groupe, l'entreprise québécoise David Smith Architecte et le Centre Bell pour la réalisation dans le Royaume d'un amphithéâtre à la pointe de la technologie, semblable au Centre Bell de Montréal, pour un investissement de plus de 260 millions de dollars. L'accord a été annoncé lors d'une visite organisée récemment par Hakam Hmiddouch, initiateur du projet et président du Conseil d'administration de MABI Groupe basé à Montréal, David Smith, de David Smith Architecte, et Alain Gauthier, vice-président et DG du Club canadien de Montréal au Centre Bell, en présence de l'ambassadeur du Maroc à Ottawa, Mme Nouzha Chekrouni, de la consule générale et directrice du Centre culturel marocain (Dar Al-Maghrib) à Montréal, Mme Wassane Zailachi et d'autres personnalités de marque.
Inauguré en 1996 sous l'appellation de «Centre Molson» et rebaptisé «Centre Bell» en 2002, ce complexe polyvalent est devenu la scène principale pour la présentation de grands événements sportifs, culturels et artistiques à Montréal.  Etalé sur une superficie de 15.622 m2 avec une capacité de 21.273 sièges, il est le plus grand arena pour le hockey en Amérique du Nord et une des salles de spectacles les plus technologiquement avancées et polyvalentes au monde. Temple du Club légendaire de hockey canadien, le Centre Bell offre toute la technologie de pointe nécessaire pour assurer l'ambiance parfaite aux chapitres du son, du confort, de la restauration et encore, pour tout genre d'activités. Il constitue aussi l'endroit tout désigné pour accueillir des réunions d'affaires, des congrès et des réceptions de tous genres et peut accueillir plus de 1,5 million de spectateurs chaque année. Selon ses initiateurs, trois villes marocaines, à savoir Casablanca, Rabat et Marrakech, seraient en lice pour accueillir ce mégaprojet qui créera à terme plus de cent emplois permanents.
Pour les responsables de cet ambitieux projet, ce dernier permettra de drainer entre 800.000 et un million de touristes nord-américains chaque année grâce aux événements, spectacles et concerts qui y seront organisés.

Libé
Dimanche 29 Septembre 2013

Lu 247 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs