Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 16.200 affaires jugées par la Cour d'appel de Fès

Ouverture de l'année judiciaire 2016




16.205 affaires ont été jugées par la Cour d'appel de Fès au titre de l'année 2015, soit 80% des dossiers présentés devant cette juridiction, contre 15.570 affaires jugées en 2014, a indiqué le premier président de cette Cour, Abdelaziz Fethaoui.
S'exprimant jeudi à Fès lors de la cérémonie d'ouverture de l'année judiciaire 2016, M. Fethaoui a aussi fait savoir que 104.589 autres affaires ont été enregistrées au niveau du tribunal de première instance de Fès en 2015, dont 82.399 ont été jugées.
Mettant l'accent sur les autres juridictions relevant de la circonscription judicaire de la Cour d'appel de Fès, il a fait savoir qu'un total de 17.642 affaires ont été jugées en 2015 à Taounate contre 18.144 en 2014, quelque 18.094 affaires jugées à Sefrou en 2015 et 6.858 affaires à Missour au titre de la même année.
Ce bilan annuel des réalisations est le fruit des efforts louables consentis par toutes les composantes des différents tribunaux, a précisé M. Fethaoui mettant en avant les actions dédiées à l'amélioration et au développement de l'action au sein de la Cour dont la création d'un service relatif à la gestion de l'efficacité judicaire axée particulièrement sur l'accompagnement des programmes informatiques et autres programmes de modernisation.
Le premier président de la Cour d'appel de Fès n'a pas manqué à cette occasion de mettre en avant le dévouement, l'abnégation et l'esprit de responsabilité dont font preuve les magistrats et les autres fonctionnaires pour accélérer le traitement des affaires des citoyens et renfoncer davantage leur confiance en la justice.
De son côté, le procureur général du Roi près la Cour d'appel de Fès, Bouziane Fahmi, a souligné l'importance de la cérémonie relative à l'ouverture de l'année judiciaire 2016, notant que cette rencontre de communication a porté sur l'identification des points noirs et leur répartition territoriale au sein de la circonscription judicaire du tribunal.
Les crimes portant atteinte à la famille ont enregistré une baisse durant l'année écoulée, a-t-il indiqué à la MAP, ajoutant que les affaires relatives aux divers délits ont accusé également une baisse au cours des cinq dernières années.
Le président de la Cour d'appel de commerce de Fès, Abdelaziz Trid a, quant à lui, noté que cette rencontre est une occasion pour exposer le bilan des réalisations des activités judicaires de cette juridiction et des autres tribunaux relevant de cette Cour au titre de l'année écoulée et des mesures à prendre dans le futur pour réaliser l'efficacité judicaire, en tant que choix stratégique et droit constitutionnel.
Cette cérémonie d'ouverture de l'année judiciaire 2016 s'est déroulée en présence du wali de la Région de Fès-Meknès, du vice -président de la commune urbaine, des magistrats, des avocats et d'autres personnalités.
 

Lundi 1 Février 2016

Lu 619 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs