Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus d'un million de Marocains marchent pour le “oui” : Succès populaire des meetings de l’USFP




Plus d'un million de Marocains marchent pour le “oui” : Succès populaire des  meetings de l’USFP
Plus d'un million de personnes ont pris part, dimanche soir, à travers le Royaume aux marches et manifestations de soutien au projet de la nouvelle Constitution, qui sera soumis à référendum le 1er juillet prochain.
Pour ce qui est des principales villes, Casablanca, capitale économique du Royaume, a enregistré le plus grand rassemblement avec quelque 300.000 participants, à l'appel de la Tariqa Kadiriay Boutchichiya et des associations de la société civile.
Ils étaient quelque 55.000 manifestants à Marrakech et 45.000 à Tétouan et Safi.
A Fès, ce sont quelque 42.000 citoyens à avoir répondu à l'appel des associations de la société civile, tandis qu'à Tanger et Nador, ils étaient respectivement 35.000 et 33.000 à prendre part à ces marches.
Ces rassemblements populaires ont réuni plus de 22.000 à Taroudant et 20.000 à Khouribga.
Des marches similaires ont eu lieu dans plusieurs autres villes et localités à travers le territoire national.
Si la marche de Casablanca a enregistré le plus grand nombre de participants, le même élan d'enthousiasme a marqué la manifestation organisée à Khénifra en faveur de ce projet. Les participants y ont scandé des slogans mettant en exergue le contenu du nouveau projet de Constitution qui consistent essentiellement en l'élargissement des compétences et prérogatives du chef du gouvernement et du Parlement, la constitutionnalisation des droits de l'Homme, de l'égalité, de la langue amazighe, la séparation des pouvoirs et le renforcement des droits de l'opposition.
«Le peuple veut la nouvelle Constitution », «Khénifra dit +oui+ à la nouvelle Constitution», «une Constitution logique, participative et démocratique », «l'amazighe est nationale avec la nouvelle Constitution est officielle», ont-ils notamment crié.
Parallèlement, à quelques kilomètres de Khénifra, une autre marche se déroulait dans la ville de Mrirt.
A Oujda, des milliers de voix ont scandé «oui à la nouvelle Constitution», «oui pour le Maroc nouveau» et «le peuple aime son Roi», appelant leurs concitoyens à voter massivement en faveur du projet de Constitution.
En début de soirée, à Marrakech, une imposante manifestation a sillonné les grandes artères de la ville avec un grand élan de patriotisme, et une spontanéité à toute épreuve.
A l'instar de leurs concitoyens dans d'autres villes du Royaume, les participants, munis du drapeau national et de portraits de S.M. le Roi, arboraient des banderoles et des pancartes sur lesquelles on pouvait lire notamment «oui à la nouvelle Constitution», «oui à la Constitution de la stabilité» et «le peuple tout entier derrière son Roi». A Fès, des milliers de personnes, tous âges confondus, ont tenu à partager leur fierté et leur enthousiasme avec leurs compatriotes dans d'autres villes du Royaume.
Couleurs nationales hissées, portraits géants du Souverain, tout a été mis à contribution pour exprimer l'exubérance des sentiments des citoyens de la capitale spirituelle du Royaume qui ont donné libre cours à leur liesse et à leurs marques d'affection et de joie pour fêter la nouvelle Constitution.
«Oui le jour J, oui pour la nouvelle Constitution», était le slogan phare des manifestants qui brandissaient à cette occasion un tifo géant aux couleurs du drapeau national.
Un peu plus au sud, une imposante marche s'est déroulée à Agadir à l'initiative de différentes associations de la société civile et d'organisations professionnelles d'Agadir et sa région.
Une autre marche encore «plus importante» est annoncée, pour jeudi prochain également à Agadir, à l'appel de plusieurs formations politiques, de syndicats et d'associations professionnelles et de la société civile en signe de soutien «à la nouvelle ère de dignité, de progrès et de justice sociale» qu'incarne le projet de la nouvelle constitution.
Enfin, à Berrechid, plusieurs députés, conseillers communaux, responsables locaux de partis politiques, et acteurs de la société civile, ont pris part à une grande manifestation de soutien au projet de la Constitution.
Les manifestants, qui brandissaient le drapeau national et des portraits de SM le Roi Mohammed VI, portaient des banderoles sur lesquelles était écrit en gros caractères «oui à la Constitution», s'arrêtant, de temps à autre, pour répéter en chœur l'hymne national.

MAP
Mardi 28 Juin 2011

Lu 398 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs